Foire aux questions

Qu’est-ce que l’UPU et quel est son rôle?

Créée en 1874, l’UPU, dont le siège se trouve à Berne, capitale de la Suisse, est la plus ancienne organisation intergouvernementale après l’Union internationale des télécommu­nications. Avec 191 pays-membres, elle constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal, permettant d’entretenir un véritable réseau universel offrant des produits et services modernes. Elle fixe des règles pour les échanges de courrier international, formule des recom­mandations pour stimuler la croissance des volumes de courrier et améliorer la qualité du service offert aux clients, et fournit l’assistance technique au besoin. L’UPU est une institution spécialisée des Nations Unies depuis 1948.

Quelle est la mission de l’UPU?

L'UPU a pour mission de développer la communication sociale, culturelle et commerciale entre les peuples grâce à un fonctionnement efficace des services postaux. Elle est appelée à jouer un rôle prépondérant dans la dynamisation constante de ces services.

Qui sont les membres de l’UPU?

Tout membre de l’Organisation des Nations Unies (ONU) peut adhérer à l’UPU. Les pays souverains ne faisant pas partie de l’ONU peuvent également en devenir membres, à condition que leur demande soit approuvée par au moins les deux tiers des pays-membres de l’Union. Actuellement, l’UPU compte 192 pays-membres. La République du Soudan du Sud est le plus récent adhérant.

L’UPU intervient-elle dans les affaires postales nationales?

En tant qu’organisation apolitique, l’UPU n’intervient pas dans les affaires relevant des postes nationales. Les postes fixent leurs propres tarifs et décident de la nature et de la quantité des timbres-poste à émettre ainsi que du mode de gestion de l’exploitation et du personnel postal.

Qu’est-ce que la Stratégie postale mondiale?

La Stratégie postale mondiale, adoptée au Congrès postal universel, constitue la feuille de route quadriennale de l’UPU. Le secteur postal se trouvant confronté aujourd’hui à de nombreux défis, il est important d’avoir un plan stratégique clair afin de pouvoir réagir rapidement aux enjeux du marché. La stratégie propose donc un plan d’action aux gouvernements, aux postes et aux organes de l’Union, en y définissant des buts principaux axés sur l'interconnexion et l'interopérabilité des réseaux, le développement des services postaux et l’amélioration de la qualité de service.

Comment l’UPU assure-t-elle le suivi des progrès de la stratégie postale mondiale?

Le Programme et budget constitue un élément central du processus de planifi­cation stratégique de l’Union. Il établit un programme de travail comprenant des activités spécifiques, assorties chacune d’objectifs bien définis et dotées des ressour­ces nécessaires pour les atteindre. Le but est de garantir que tous les citoyens du monde aient accès à des services postaux répondant pleinement à leurs besoins en termes de fiabilité, de sûreté, de qualité, de choix et de prix. Il existe un lien direct entre la Stratégie postale mondiale, les structures créées par le Conseil d’administration (CA) et le Conseil d’exploitation postale (CEP) pour mettre en œuvre cette stratégie et les projets entrepris par les groupes constitués dans le cadre de ces structures. Chaque projet du Programme et budget, ainsi que chaque groupe du CA et du CEP, contribue à la réalisation de l’un des objectifs stratégiques de la stratégie. En outre, entre chaque Congrès postal universel, l’UPU tient une conférence stratégique afin de faire le point sur l’avancement des travaux et la réalisation des objectifs.

Quels sont les Actes de l’UPU?

La Constitution de l’Union postale universelle est l’Acte fondamental contenant les règles organiques de l’Union. C’est un acte diplomatique ratifié par l’autorité com­pétente de chaque pays.

Des modifications ne peuvent y être apportées qu’à l’occasion des Congrès et sont consignées dans un protocole additionnel, également soumis à ratification.

La Constitution actuelle date du Congrès de Vienne 1964, et il y a eu sept Protocoles additionnels. Les dispositions relatives à l’application de la Constitution et au fonctionnement de l’Union font l’objet du Règlement général, révisé à chaque Congrès.

Les règles communes applicables au service postal international et les dispositions concernant les services de la poste aux lettres et des colis postaux sont énoncées dans la Convention et ses Règlements. Le Règlement de la poste aux lettres et le Règlement concernant les colis postaux constituent des accords conclus par les administrations postales nationales élues par le Congrès au Conseil d’ex­ploitation postale. Ce dernier est habilité à modifier les Règlements lors de ses sessions annuelles. La Convention et ses Règlements sont obligatoires pour tous les pays-membres. L’Arrangement concernant les services de paiement de la poste et son Règlement ne sont obligatoires que pour les pays qui sont parties à l’Arrangement.

Aux Actes de l’UPU proprement dits, il y a lieu d’ajouter les résolutions, déci­sions, recommandations et vœux, le tout constituant les Décisions du Congrès.

L’UPU a-t-elle des bureaux régionaux?

La présence sur le terrain des coordonnateurs régionaux de l’UPU a pour objet de renforcer l’aptitude du Bureau international à aider les postes des pays en dévelop­pement le plus efficacement possible. Les coordonnateurs régionaux contribuent à la mise en œuvre et au suivi de projets de développement postal dans leur région. Ils aident également les pays en développement et les pays les moins avancés à constituer des projets pouvant être financés par le Fonds pour l’amélioration de la qualité de service. A la suite de conflits ou lorsque des catastro­phes naturelles surviennent dans leur région, ils participent à l’évaluation des besoins urgents pour rétablir le service postal le plus rapidement possible.

Par ailleurs, par l’entremise de son Centre de technologies postales, l’UPU exploite des centres de support régionaux dans différentes parties de la planète pour favoriser les activités en matière de technologie de l’information. Ces centres gèrent, dans leurs régions respectives, le déploiement des applications, des produits et des services technologiques et assurent un appui technique.

En quelle année l’UPU s’est-elle associée aux Nations Unies?

L’UPU est devenue une institution spécialisée des Nations Unies le 1er juillet 1948.

Quels sont les liens de l’UPU avec l’Organisation des Nations Unies et d’autres organisations internationales?

Au fil des ans, les relations et la coopération active de l’UPU avec d’autres organismes internationaux se sont traduit par bon nombre de protocoles d’accord et de conventions avec des institutions et programmes des Nations Unies ainsi qu’avec d’autres organisations internationales.

L’UPU entretient des relations particulièrement étroites avec des organismes tels que le Programme des Nations Unies pour le développement, pour favoriser le développement, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, pour lutter contre la transmission de stupéfiants par courrier, et le Pro­gramme des Nations Unies pour l’environnement, pour sensibiliser les postes aux questions environnementales. L’organisation coopère également avec des insti­tutions spécialisées telles que l’Union internationale des télécommunications, l’Organisation de l’aviation civile internationale, l’Organisation internationale du travail et l’Organisation mondiale du commerce. L’UPU collabore aussi avec la Banque mondiale pour promouvoir le développement et la réforme de la poste.

Afin de faciliter la transmission du courrier international, elle entretient aussi d’étroites relations de travail avec l’Association du transport aérien international, l’Organisation internationale de normalisation, l’Organisation mondiale des douanes et l’Organisation internationale de police criminelle.

En outre, l’UPU participe aux grands sommets internationaux de l’Organisation des Nations Unies dont les questions peuvent la préoccuper. Elle a ainsi participé activement au Sommet mondial sur la société de l’information, en 2003 et en 2005, afin de promouvoir l’important rôle du secteur postal dans l’édification d’une société de l’information juste et ouverte à tous.

Comment les postes réagissent-elles à l’évolution de l’environnement commercial?

L’avenir des postes dépendra de leur capacité de s’adapter à l’explosion du marché des communications. Ayant déjà lancé un processus de réforme et de restructura­tion, certaines d’entre elles sont devenues des entreprises commerciales plus indépendantes et autofinancées. Elles fournissent un service postal de meilleure qualité à des prix raisonnables ainsi qu’une gamme plus large de produits et de prestations répondant aux exigences de la clientèle.

Avec la levée des obstacles au commerce et la libéralisation des marchés, la concurrence s’est intensifiée non seulement entre les opérateurs postaux publics et privés, mais aussi entre les opérateurs publics eux-mêmes. Certaines postes, notamment en Europe occidentale, explorent les opportunités commerciales au-delà de leurs secteurs d’ac­tivité traditionnels et hors des frontières nationales. Elles sont devenues des entreprises posta­les prospères. Pour être compé­titives également sur le marché international, elles ont forgé des alliances, opéré des acquisitions stratégiques et diversifié leurs activités ainsi que leurs produits commerciaux.

Bien que la législation sur les monopoles réserve la plupart des marchés intérieurs aux opéra­teurs postaux nationaux, certains secteurs ont été ouverts à la concurrence. Dans la plupart des pays, le changement implique surtout la réforme postale au sens large du terme, et notamment la trans­formation en entreprise plutôt qu’une libéralisation ou une privatisation complète. En même temps, les postes continuent de remplir la mission de service public uni­versel leur étant assignée par les gouvernements.

Elles ont montré leur capacité d’adaptation rapide au progrès technologique. Beaucoup sont déjà entrées dans l’univers électronique en adoptant de nouvelles technologies pour améliorer leurs produits et en créer de nouveaux pour leurs clients. Le principal défi pour les postes consiste à trouver un moyen efficace de contrebalancer les effets de la substitution du courrier physique par la communi­cation électronique et, en même temps, à exploiter les possibilités offertes par le progrès technologique pour développer et améliorer leurs produits et services.