Structure de l'UPU

Quelle est l’importance de Congrès postal universel?

Autorité suprême de l’Union, le Congrès postal universel rassemble, tous les quatre ans, les plénipotentiaires de tous les pays-membres.

L’une des principales réalisations des Congrès, depuis le premier d’entre eux, tenu à Berne en 1874, est d’avoir permis aux pays-membres d’élaborer de nouveaux produits et services et de les intégrer dans le réseau postal international. Ainsi, des services tels que le courrier recommandé, les mandats de poste, les cou­pons-réponse internationaux, les petits paquets, les colis postaux et l’EMS ont pu être offerts à la plupart des habitants de la planète.

Si la principale fonction du Congrès est législative, la tendance est de déléguer davantage de pouvoir de réglementation aux deux Conseils de l’UPU pour permettre au Congrès de se concentrer sur des questions stratégiques et de politique générale. Le Congrès élit le directeur général et le vice-directeur général du Bureau international ainsi que les membres du Conseil d’adminis­tration et du Conseil d’exploitation postale. Enfin, il fixe le plafond du budget pour les quatre années à venir.

Quel est le rôle du Conseil d’administration?

Le Conseil d’administration (CA), composé de 41 pays-membres, se réunit en principe chaque année au siège de l’UPU, à Berne. Il assure la continuité des travaux de l’UPU entre les Congrès, supervise les activités de l’Union et examine des questions réglementaires, ad­ministratives, législatives et juridiques. Afin que l’UPU puisse réagir rapidement aux changements de l’environnement postal, le CA peut approuver les propositions du Conseil d’exploitation postale (CEP) en vue de l’adoption de règlements ou de nouvelles procédures jusqu’au prochain Congrès. Le CA peut aussi prendre toute mesure jugée nécessaire pour résoudre des questions urgentes. Il approuve le budget biennal et les comptes de l’Union ainsi que les mises à jour annuelles du Programme et budget. Il est également chargé de la promotion et de la coordination de l’assistance technique entre les pays-membres sous tous ses aspects. La présidence du CA revient d’office au pays hôte du dernier Congrès.

 

Quel est le rôle du Conseil d’exploitation postale?

Le CEP, organe chargé des problèmes techniques et des questions d’exploitation, comprend 40 pays-membres élus. Il traite de l’exploitation et des aspects économiques et commerciaux du service postal international. A sa première réunion après chaque Congrès, le CEP révise la Convention, le Règlement de la poste aux lettres et le Règlement concernant les colis postaux ainsi que l’Arrangement concernant les services de paiement de la poste et son Règlement. Il encourage l’introduction de nouveaux produits postaux en compilant, en analysant et en diffusant les résultats des expériences et des recherches effectuées par certaines postes. En outre, il fait des recommandations aux pays-membres sur les normes à adopter en matière de technologie ou d’exploitation, ou sur des procédures relevant de sa compétence qui exigent des pratiques uniformes. Le programme de travail du CEP, dont le président est élu par le Congrès, vise surtout à aider les postes à moderniser et à perfectionner leurs produits.

Qu’est-ce que le Comité consultatif et quelles sont ses fonctions?

Créé le 16 septembre 2004 lors du 23e Congrès postal universel à Bucarest (Roumanie), le Comité consultatif donne aux acteurs postaux autres que les opérateurs ou régu­lateurs postaux publics la possibilité de s’exprimer lors des délibérations de l’organisation. Le Comité représente les intérêts du secteur postal élargi à l’échelle internationale et sert de cadre à un dialo­gue efficace entre les acteurs de ce secteur. Il com­prend des organisations non gouvernementales représentant les clients, des prestataires de services de distribution, des associations de travailleurs, des fournisseurs de biens et services ainsi que d’autres organismes intéressés par les services postaux internationaux et représentant des sociétés de marketing direct, des opérateurs privés, des expéditeurs internationaux, des associations philatéliques et des éditeurs, entre autres.

What is the role of the International Bureau?

The International Bureau, the UPU’s headquarters, is located in Berne, Switzerland. It has a full-time staff of about 150 employees drawn from some 45 different countries. It provides logistical and technical support for the UPU bodies, serves as an office of liaison, information and consultation, and promotes technical cooperation among Union members.

The International Bureau has taken on a stronger leadership role in certain areas, including the application of postal technology through its Postal Technology Centre, the development of postal markets through potential growth areas such as direct mail and EMS, and the monitoring of quality of service on a global scale.

Qu’est-ce qu’une union restreinte?

Les pays-membres de l’UPU ont le droit de constituer des unions restreintes pour renforcer la coopération entre administrations postales et améliorer les services. Ils peuvent aussi conclure entre eux des accords spéciaux. Toutefois, aucun arrange­ment de ce type ne doit renfermer de dispositions prévoyant un traitement moins favorable pour les clients que celui prévu par les Actes de l’UPU. Il existe actuelle­ment 17 unions restreintes, couvrant la plupart des régions du monde.

Comment les postes réagissent-elles à l’évolution de l’environnement commercial?

L’avenir des postes dépendra de leur capacité de s’adapter à l’explosion du marché des communications. Ayant déjà lancé un processus de réforme et de restructura­tion, certaines d’entre elles sont devenues des entreprises commerciales plus indépendantes et autofinancées. Elles fournissent un service postal de meilleure qualité à des prix raisonnables ainsi qu’une gamme plus large de produits et de prestations répondant aux exigences de la clientèle.

Avec la levée des obstacles au commerce et la libéralisation des marchés, la concurrence s’est intensifiée non seulement entre les opérateurs postaux publics et privés, mais aussi entre les opérateurs publics eux-mêmes. Certaines postes, notamment en Europe occidentale, explorent les opportunités commerciales au-delà de leurs secteurs d’ac­tivité traditionnels et hors des frontières nationales. Elles sont devenues des entreprises posta­les prospères. Pour être compé­titives également sur le marché international, elles ont forgé des alliances, opéré des acquisitions stratégiques et diversifié leurs activités ainsi que leurs produits commerciaux.

Bien que la législation sur les monopoles réserve la plupart des marchés intérieurs aux opéra­teurs postaux nationaux, certains secteurs ont été ouverts à la concurrence. Dans la plupart des pays, le changement implique surtout la réforme postale au sens large du terme, et notamment la trans­formation en entreprise plutôt qu’une libéralisation ou une privatisation complète. En même temps, les postes continuent de remplir la mission de service public uni­versel leur étant assignée par les gouvernements.

Elles ont montré leur capacité d’adaptation rapide au progrès technologique. Beaucoup sont déjà entrées dans l’univers électronique en adoptant de nouvelles technologies pour améliorer leurs produits et en créer de nouveaux pour leurs clients. Le principal défi pour les postes consiste à trouver un moyen efficace de contrebalancer les effets de la substitution du courrier physique par la communi­cation électronique et, en même temps, à exploiter les possibilités offertes par le progrès technologique pour développer et améliorer leurs produits et services.