Coup d’accélérateur pour le développement postal

26.09.2016 - Les Pays-membres de l’UPU ont décidé d’accélérer le développement postal mondial en changeant le modèle de financement du Fonds pour l'amélioration de la qualité de service (FAQS).

Les délégués débattent de l'avenir du Fonds pour l’amélioration de la qualité de service au cours de la réunion de la Commission 6 le 23 septembre (Photo: Ugur Cobanoglu)

Au cours du 26e Congrès de l'UPU à Istanbul (Turquie), les Pays-membres sont convenus de mettre en œuvre un nouveau modèle de financement qui garantira la pérennité du FAQS, un fonds destiné à améliorer la qualité des services postaux dans les pays en développement.

Dans le cadre de ce nouveau modèle, l’UPU collectera plus de contributions et créera un «Fonds commun» utilisé pour financer des projets à plus grande échelle visant à améliorer le commerce électronique ainsi que les capacités de la chaîne logistique.

Les délégués ont soutenu ce nouveau mandat du Fonds pour l’amélioration de la qualité de service, en demandant aux Pays-membres d’aider les postes en développement à reformer leurs activités pour s’adapter au reste du secteur postal et instaurer ainsi un réseau postal homogène et durable.

La délégation chilienne a indiqué que beaucoup des pays les moins avancés n’ont pas les ressources nécessaires pour mettre en place International Postal System (IPS), l’application intégrée pour la gestion du courrier international de l’UPU. En d’autres termes, ils ne peuvent pas tirer pleinement profit des opportunités du commerce électronique.

 «Une chaîne n'est pas plus solide que son maillon le plus faible et le rôle du FAQS consiste à renforcer tous les maillons», a indiqué le représentant de la Barbade.

Les pays ont aussi décidé de prolonger le mandat du FAQS jusqu’en 2028.

Services financiers

Accorder du financement était aussi un sujet de préoccupation pour la Commission 5 du Congrès, qui examine des propositions concernant les services financiers postaux.

La Commission a débattu du projet de la nouvelle vision de l’UPU pour les services postaux de paiement,qui demande à l’UPU de créer une plate-forme d’interconnexion pour permettre aux opérateurs désignés d’échanger des services de paiement avec les acteurs du secteur postal élargi.

Cette interconnexion serait fournie via l’application International Financial System de l’UPU, qui facilite l’échange de mandats internationaux.

Le but est de moderniser et d’étendre la portée du réseau postal de paiements pour promouvoir l’inclusion financière mondiale en s’appuyant sur les postes.

«La nouvelle vision vise surtout à étendre la gamme des services de paiement à tous les citoyens du monde», a déclaré M. Abhas, Directeur général adjoint à la Poste indienne.

Les pays se sont prononcés en faveur de cette nouvelle vision, en partageant leurs exemples de réussite en matière de services postaux de paiement.

La Tunisie, par exemple, a dégagé des bénéfices après avoir modernisé sa gamme de services postaux de paiement. Ces services représentent aujourd’hui 70% de ses revenus postaux.

Sur la base de cette nouvelle vision, l’UPU examinera les amendements nécessaires à apporter à l’Arrangement concernant les services postaux de paiement (ASPP), l’instrument juridique intergouvernemental de l’UPU, au cours du cycle de travail 2017 – 2020. Les modifications seront soumises au prochain Congrès, après lequel la nouvelle vision sera mise en œuvre.

 

 

Congrès 2016
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.