Déclaration du Directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein, durant la cérémonie de clôture de l’édition 2018 du Forum mondial des CEO de l’UPU

10.05.2018 - Grâce à nos CEO et à tous les participants, nous avons pu ouvrir nos horizons et envisager l’avenir de notre activité dans un esprit d’équipe. Je suis heureux de vous avoir entendu réaffirmer ici, depuis hier, que nous pouvons le faire. La poste peut le faire. Et, oui, je confirme que nous pouvons le faire. Et nous devons le faire sans tarder.

Monsieur le Président et Directeur général de la Poste turque, Kenan Bozgeyik,
Mesdames et Messieurs les intervenants,
Mesdames et Messieurs les CEO et participants,
Mesdames et Messieurs,
 
J’ai le plaisir de m’adresser à vous à l’issue de cet événement de deux jours qui a été stimulant et animé.
 
Grâce à nos CEO et à tous les participants, nous avons pu ouvrir nos horizons et envisager l’avenir de notre activité dans un esprit d’équipe. Je suis heureux de vous avoir entendu réaffirmer ici, depuis hier, que nous pouvons le faire. La poste peut le faire. Et, oui, je confirme que nous pouvons le faire. Et nous devons le faire sans tarder.
 
Les participants au premier panel nous ont indiqué que nous devrions passer d’une stratégie de pression à une stratégie d’attraction dans le cadre de laquelle c’est le client qui détermine essentiellement notre orientation.
 
Ils nous ont également parlé des nombreux défis que doit relever la poste, en particulier dans le monde en développement qui manque d’infrastructures de base et d’investissements. Et même dans des pays développés, comme le Japon, l’environnement économique ne correspond pas nécessairement à la tendance mondiale à cause de facteurs tels que la hausse des salaires et la faiblesse des taux d’intérêts.
 
Dans le cadre du deuxième panel sur thème «Perspectives mondiales:  Une croissance difficile malgré un meilleur environnement», il a nous été rappelé que la diversification des produits basés sur les nouvelles technologies et déterminés par les besoins des clients était fondamentale. Toutefois, pour rester d’actualité, la poste doit répondre aux besoins de la société et même du gouvernement.
 
Dans le cadre du troisième panel sur le thème «À la recherche de l’équilibre idéal – Quel portefeuille de produits postaux pour aujourd’hui ?», les intervenants nous rappelé que, au-delà de la technologie et des nouveaux produits et services, l’aspect humain était très important. Écoutons nos clients ! Cet aspect humain unique de la poste est un atout que nous pouvons faire fructifier pour valoriser nos activités.
 
Dans le cadre du quatrième panel sur le thème «La pression exercée par les clients – Comment fournir des transactions rapides, prévisibles et sûres pour renforcer la chaîne logistique», nous avons vu que la poste pâtissait de son image d’institution peu réactive. C’est l’héritage du passé. Mais nous héritons aussi d’un capital de confiance. Nous pouvons l’exploiter pour satisfaire nos clients.
 
Le cinquième panel avait pour thème «Redéfinir l’obligation du service universel – Répartition de la charge». Nous sommes tous chargés par nos gouvernements de fournir des services partout dans nos pays respectifs quel que soit le retour sur investissement. C’est peut-être un fardeau, mais cela nous donne aussi l’occasion de connaître plus de clients que n’importe quel concurrent. Chacun d’entre eux a quelque chose à nous apporter. Nous devrions saisir cette opportunité unique pour les servir d’une manière qui nous soit également profitable.
 
Mesdames et Messieurs, nous sommes d’accord sur le fait que notre grand réseau mondial est un atout pour nous. Comment en tirer parti pour donner à notre activité un avantage concurrentiel? Est-il possible que nous puissions nous unir pour devenir imbattables ?  Est-ce envisageable et si oui, comment ?
 
Le débat a été véritablement enrichissant et je vous suis très reconnaissant à tous pour vos idées, vos interventions et votre appui afin de faire de ce forum un sommet postal de premier ordre consacré à ce qui compte le plus, à savoir notre activité.
 
L’UPU continuera à promouvoir ce forum pour que vous puissiez échanger vos points de vue et vos idées. C’est vous, les capitaines de notre industrie, qui trouverez les solutions qui feront de notre secteur un acteur de premier plan de l’économie mondiale.
 
Enfin, je remercie encore une fois la Turquie pour avoir accueilli ce forum dans ce cadre magnifique. Au-delà des sujets concrets débattus dans cette enceinte, la Poste turque nous a également donné l’occasion de tisser des liens et d’apprécier l'événement.
 
M. Bozgeyik, je vous remercie vous et votre équipe.
 
Merci à tous les participants.


Je vous souhaite bon retour chez vous dans l’attente de notre prochaine rencontre.

Communiqué de presse
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.