Des réseaux postaux efficaces sont essentiels à la croissance du commerce électronique

24.03.2015 - Un nouveau rapport de la CNUCED inclut la livraison postale à domicile comme indicateur d’un nouvel indice du commerce électronique mondial

Selon un rapport des Nations Unies, les réseaux postaux sont des éléments essentiels de l’infrastructure du commerce électronique, et la livraison postale à domicile fait partie des indicateurs clés d’un nouvel indice mondial permettant d’évaluer dans quelle mesure les pays sont prêts à exploiter le commerce électronique du type «entreprise à consommateur» (business to consumers, ou B2C).

D’après ce rapport de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED), la portée des réseaux postaux nationaux en font des moyens abordables pour connecter tous les citoyens et les entreprises à l’économie mondiale du commerce électronique, notamment pour les consommateurs et les producteurs basés hors des zones urbaines ou dans les communautés mal desservies.

Selon Bishar A. Hussein, directeur général de l’Union postale universelle (UPU), ce rapport arrive à point nommé, au moment où les postes tentent de répondre aux exigences des consommateurs et des entreprises en matière de commerce électronique. Le rapport, précise-t-il, met en lumière la nécessité des postes de se préparer rapidement pour la croissance du commerce électronique B2C, qui devrait se chiffrer, en 2018, à 2,4 milliards de dollars US, soit deux fois plus qu’en 2013, selon la société de recherche e-Marketer.

«Les postes voient le contenu des échanges qu’elles traitent changer. De plus en plus de marchandises transitent par les réseaux postaux. Elles doivent se préparer pour cette croissance en adaptant leurs produits et services, leurs processus et leurs infrastructures», souligne Bishar Hussein.

Le nouvel indice de la CNUCED permet aux pays de comparer leur état de préparation au commerce électronique à celui d’autres pays. L’indice tient compte des économies de 130 pays; tous les indicateurs sont basés sur des données de 2013 ou de la plus récente année disponible. Il sera revu annuellement.

Accès universel important

Outre la livraison postale à domicile, l’indice inclut aussi comme indicateurs l’utilisation de cartes de crédit, la disponibilité de serveurs Internet sécurisés et l’accès à Internet. Selon le rapport, le pourcentage de la population ayant accès à la livraison postale à domicile et à des serveurs Internet sécurisés est plus élevé que celui lié aux particuliers ayant l’accès à Internet et aux cartes de crédit.

Mais le rapport fait aussi état d’écarts importants dans la livraison postale à domicile. «Si plus de la moitié des pays assurent la livraison postale à domicile pour plus de 90% de leur population, environ un tiers des pays propose la livraison à domicile à moins de la moitié de leurs citoyens», indique le rapport.

Certes, certains marchands en ligne offrent de plus en plus leurs propres services de messagerie, signale le rapport, mais ceux-ci doivent être économiques afin d’être accessibles. «La prolifération de réseaux privés, propriétaires ou à livraison fermée, bien qu’ils se veuillent au départ un facteur catalyseur à la croissance du commerce électronique, impose aussi des limites d’échelle par rapport à l’accès universel, notamment dans les communautés mal desservies. Dans ce cas, une infrastructure nationale comme le réseau postal est particulièrement important», précise le rapport.

La CNUCED souligne aussi que la logistique, la facilitation du commerce, l’adressage universel et les systèmes de codes postaux sont des domaines stratégiques clés devant faire partie de toute politique nationale visant à stimuler le commerce électronique à l’échelle nationale ou transfrontalier. Selon Bishar Hussein, les postes peuvent proposer des solutions à plusieurs enjeux identifiés dans le rapport de la CNUCED, comme des solutions de paiement efficaces et sécurisés, un soutien aux exportations pour les micro, petites et moyennes entreprises, des services de logistique et faciliter l’accès aux marchés en ligne.

L’UPU a pris plusieurs mesures récemment pour aider les postes, les marchands en ligne et les consommateurs à mieux faire face au commerce électronique mondial en proposant à ses pays-membres un nouveau service de colis allant jusqu’à 30 kg et un service de retour des marchandises. «Ce programme stimulera le développement du réseau mondial afin qu’il puisse répondre à l’essor du commerce électronique», a déclaré Bishar Hussein.

Entre 2011 et 2014, le nombre de petits paquets et de colis livrés à l’échelle mondiale par les postes uniquement a cru de quelque 48% pour atteindre environ 357 millions d’envois. En Asie et en Océanie, où on estime le nombre d’acheteurs en ligne à quelque 460 millions, la part des exportations associées est passée de 25,5 à 32,9% pendant cette période, alors que la part des importations a cru de 15 à 23,9%.

Dans les pays industrialisés et dans les régions d’Amérique latine et des Caraïbes, plus d’un tiers des revenus globaux de la poste proviennent du service des colis.

Croissance rapide

Selon le rapport de la CNUCED, la plus forte croissance du commerce électronique B2C d’ici à 2018 est prévue dans la région de l’Asie et de l’Océanie (la part de marché devrait croître de 28 à 37%), alors que le Moyen-Orient et l’Afrique verront leur part du marché augmenté de 2,5% et de 2,2% chacun. La part combinée de l’Europe de l’Ouest et de l’Amérique du Nord devrait baisser de 61 à 53%. 

La CNUCED signale aussi que pour la plupart des pays en développement, améliorer les méthodes de paiement et la livraison des colis sont des facteurs importants pour stimuler le commerce électronique, surtout lorsque le taux de pénétration de l’Internet atteint un certain niveau.

Selon le rapport de la CNUCED, plusieurs postes ont besoin d’améliorer leur efficacité et développer des produits et des services qui répondent aux nouveaux besoins associés au commerce électronique.

La transformation des postes et leur rôle dans la société d’aujourd’hui seront des thèmes importants lors de la Conférence stratégique mondiale de l’UPU, qui se tiendra à Genève les 13 et 14 avril 2015. Le commerce électronique, la facilitation du commerce et l’inclusion sociale, financière et économique via les réseaux postaux seront largement discutés lors de panels d’experts.

Communiqué de presse
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.