Fiche descriptive du deuxième Congrès extraordinaire

03.09.2018 - Tous les quatre ans, les plénipotentiaires des 192 Pays-membres de l’Union postale universelle (UPU) se réunissent lors du Congrès postal universel pour modifier la réglementation de l'UPU et décider de sa stratégie et de ses priorités pour le prochain cycle de travail de quatre ans.

Les Pays-membres de l'UPU peuvent demander la tenue d'un Congrès extraordinaire entre deux Congrès ordinaires avec l'appui d'au moins deux tiers des Pays-membres de l’Union. Les Pays-membres l'ont fait pour la première fois en 1900 pour célébrer le 25e anniversaire de l'UPU, à Berne.

Lors du Congrès d’Istanbul 2016, les Pays-membres ont décidé de se réunir à l’occasion d’un deuxième Congrès extraordinaire, qui se tiendra du 3 au 7 septembre 2018 à Addis-Abeba (Éthiopie). Ce Congrès extraordinaire permettra de prendre des décisions sur les questions que les Pays-membres jugent nécessaires d'étudier plus avant, et qui sont trop importantes pour le développement du secteur postal et la viabilité de l'UPU pour attendre le prochain Congrès postal universel en 2020.

l'UPU pour attendre le prochain Congrès postal universel en 2020.

Mise en œuvre du plan d’intégration des produits et du plan de rémunération intégrée

Les Actes de l’Union définissent les services que les opérateurs désignés (postes) fournissent aux clients et les tarifs auxquels les postes de destination facturent les postes expéditrices pour le traitement et la distribution des envois postaux internationaux.

La croissance du marché transfrontalier du commerce électronique offre aux postes de nouvelles opportunités commerciales stimulantes. Afin de tirer parti de ces opportunités, le portefeuille de services postaux de l'UPU et leurs tarifs respectifs doivent être constamment revus et modernisés pour tenir compte de l'évolution des besoins de la clientèle dans le monde entier.

Le plan d’intégration des produits et le plan de rémunération intégrée favoriseront ensemble la viabilité du réseau postal, permettant à toutes les postes de tirer parti des opportunités du commerce électronique. Le Congrès y parviendra en:

  • modernisant le portefeuille des produits et services de l'UPU pour répondre aux besoins actuels des   clients;
  • définissant des exigences nouvelles et progressives en matière de données électroniques préalables afin de garantir que les envois postaux circulent le plus rapidement possible tout au long de la chaîne logistique;
  • modernisant les systèmes de rémunération pour assurer la couverture des coûts tout en maintenant les services postaux abordables et compétitifs; 
  • créant un cadre afin d'évaluer régulièrement les besoins en produits et services du marché postal.

Le Congrès d’Istanbul a établi la classification des envois par contenu et sur une gamme spécifique de tarifs qui leur sont applicables afin de refléter le nombre croissant de marchandises expédiées sous forme de petits paquets ainsi que le coût de leur traitement et de leur distribution. Il a également été décidé d’apposer un code à barres sur les petits paquets contenant des marchandises qui seront utilisés pour communiquer des données électroniques préalables cruciales entre les partenaires de la chaîne logistique afin de garantir la circulation ininterrompue des marchandises dans le flux de courrier. Cette exigence donnera aux Pays-membres une longueur d'avance lorsqu'il s'agira d'adopter une nouvelle réglementation en matière de données préalables qui devrait entrer en vigueur en 2021.

Le Congrès extraordinaire sera invité à se prononcer sur un nouveau portefeuille de services postaux et sur un plan pour l'amélioration et l'intégration des services postaux et de leurs systèmes de rémunération, en tenant compte des besoins actuels du client des postes.

Réforme de l’Union

La structure actuelle de l'UPU a été établie lors du Congrès de Séoul 1994. Depuis lors, la réforme a toujours été à l'esprit des Pays-membres, les Congrès successifs chargeant le Conseil d’administration (CA) d'étudier les moyens d'améliorer encore l'efficacité de l'Union.

La réforme est nécessaire pour:

  • faciliter une prise de décisions plus rapide et une plus grande efficacité;
  • garantir une représentation équitable des Pays-membres et des régions;
  • assurer une gestion efficace des ressources;
  • renforcer le rôle et la pertinence de l'UPU.

Pour ce Congrès, il a été décidé de mettre en œuvre plusieurs mesures de réforme pour renforcer l'efficacité du travail de l'Union, telles que l'adoption d'une nouvelle série de principes de travail servant de base aux structures et aux processus décisionnels de ses piliers gouvernementaux et opérationnels, l'organisation de réunions plus courtes axées sur la prise de décisions et la création d'un groupe ad hoc de Pays-membres et du CA pour étudier d'autres mesures de réforme. La proposition soumise par ce groupe ad hoc au Congrès extraordinaire de 2018 suggère ce qui suit:

  • Préserver le caractère intergouvernemental de l'UPU.
  • Maintenir une séparation fonctionnelle entre le CA et le Conseil d’exploitation postale (CEP).
  • Instaurer une procédure électorale simplifiée pour le CEP.
  • En plus d'une représentation qualifiée, assurer une représentation équitable de chaque région au CEP, comme c'est déjà le cas au CA.
  • Officialiser l'organe de coordination entre le CA et le CEP.

 Vous pouvez suivre en direct le Congrès extraordinaire, sur le lien: webtv.un.org

 Pour plus des informations, veuillez contacter:

 

David Dadge

Chef, Programme “communication et événements”

Union postale universelle (UPU)

Direction générale

T + 251944325227

E david.dadge@upu.int

   

Communiqué de presse
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.