Grâce à une nouvelle route maritime, l’Islande reçoit la distribution du courrier européen

30.04.2020 - Environ 90% des opérateurs postaux dépendent des vols commerciaux pour la distribution du courrier international. L’arrêt quasi généralisé des vols en raison de la pandémie a donc nécessité des innovations en matière de modes de distribution.

Post Danmark a étendu ses opérations de transport maritime pour intégrer le courrier à destination de l’Islande.

Cet opérateur postal, qui fournissait déjà un service de distribution de courrier par voie maritime vers les îles Féroé, distribue désormais du courrier par cette voie à l’Islande, pays insulaire nordique coupé des services de courrier en raison des annulations de vol.

Partageant de longue date une histoire commune, le Danemark et l’Islande sont désormais reliés par la liaison postale suivante: transport du courrier par camion, par ferry, puis par camion depuis le port vers les postes islandaises.

Depuis le premier transport en ferry, les volumes ont été multipliés par sept. En effet, d’autres pays européens ont envoyé par camion vers le Danemark leurs courriers à destination de l’Islande. Le courrier est chargé sur le ferry le vendredi et arrive en Islande le lundi.

«En l’absence de vol ou de route, nous avons cherché un itinéraire de transport par voie maritime possible. Nous avons contacté Posta Logistics, la filiale au Danemark de l’opérateur postal des îles Féroé, avec lequel nous coopérons pour le transport de courrier vers les îles Féroé», a déclaré Mette Boisen, International Process Manager chez Post Danmark.

Mme Boisen a reconnu qu’il a fallu surmonter de nombreux défis opérationnels. «À la troisième semaine, nous pouvons dire que notre système fonctionne. Même si les temps de transit sont plus longs que d’habitude, nous avons mis en place un itinéraire de transport fiable vers l’Islande», a-t-elle déclaré.

La nouvelle voie maritime vers l’Islande prouve une fois de plus que les postes sont de plus en plus créatives pour distribuer le courrier et résorber les retards de distribution.

Selon Jan Bojnansky, Chef du programme «Transport» du Bureau international, «notre rôle consiste à encourager les postes à trouver de nouvelles manières de transporter le courrier et à fournir un appui pour surmonter les obstacles administratifs et juridiques».

«Nous constatons avec plaisir que de nombreux opérateurs postaux cherchent des moyens inédits pour distribuer le courrier», a-t-il ajouté.

Le 26 mars, l’UPU a envoyé un message à tous les opérateurs postaux pour leur demander de contacter leurs transporteurs de fret par voie terrestre et de communiquer toutes les informations dont ils disposent sur les capacités de transport disponibles (par voies ferroviaire, maritime et routière).

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.