Solution sous les projecteurs: Mise en œuvre de la feuille de route pour l’échange de données électroniques préalables avec les solutions du CTP

10.12.2019 - POST*Net, le réseau d’échange de données électroniques de l’UPU, est l’une des premières solutions à être mise à la disposition des acteurs du secteur postal élargi. Grâce à la nouvelle application Electronic Advance Data destinée aux clients, l’UPU réalise de grands progrès pour connecter l’ensemble de la chaîne logistique postale de bout en bout.

Le Congrès d’Istanbul 2016 a chargé l’UPU de mettre en œuvre une politique d’accès des acteurs du secteur postal élargi aux produits et services de l’UPU. L’idée était d’améliorer la coopération entre les acteurs pour que le secteur puisse continuer à répondre à l’évolution des besoins de la clientèle.

Les acteurs dans les segments majeurs de la chaîne logistique postale, tels que les services des douanes, les compagnies aériennes, les agents de traitement au sol et les autres compagnies de transport, peuvent désormais accéder aux services informatiques de l’organisation ayant trait à la chaîne logistique. Cela comprend notamment POST*Net, un réseau pour l’échange de données informatisé (EDI) élaboré par le Centre de technologies postales (CTP) qui permet de transmettre des informations sur les envois postaux arrivants et partants entre les différents acteurs en toute sécurité et en temps réel. L’ajout des acteurs du secteur postal élargi au réseau EDI est donc un avantage indéniable pour les postes.

L’envoi de préavis pour les courriers arrivants par le biais de messages EDI est essentiel. En effet, les postes peuvent utiliser les informations des messages électroniques pour planifier leurs systèmes logistiques, identifier les problèmes de qualité et se facturer mutuellement. L’envoi de préavis est également une exigence réglementaire; les données électroniques préalables renforcent la sécurité de la chaîne logistique en assurant le suivi du contenu des envois postaux.

Bâtir un réseau homogène

Au début de 2021, plusieurs pays et régions imposeront des exigences en matière d’échange de données électroniques préalables. Il devient donc de plus en plus crucial d’assurer la bonne préparation de toutes les postes à l’échange de ces données avec les acteurs majeurs de l’ensemble de la chaîne logistique. L’UPU a créé une feuille de route relative aux données électroniques préalables pour mettre le réseau postal en cohérence avec les besoins modernes. Permettre aux partenaires d’échanger des messages avec les opérateurs postaux à travers ce réseau est une étape essentielle pour combler les lacunes dans la communication.

La nouvelle politique simplifie l’accès au système et vise à favoriser les échanges entre les postes et les partenaires sur POST*Net, aidant ainsi l’UPU à superviser les principaux indicateurs de performance tels que la qualité de service. Des travaux supplémentaires sont actuellement entrepris pour améliorer l’efficacité en permettant aux partenaires d’extraire du système les données dont ils ont précisément besoin, plutôt que de leur envoyer un volume massif de données non filtrées.

Favoriser l’engagement de la clientèle

Dès le début du processus, le CTP a également créé une solution pour relier la clientèle au réseau.

Alors que les postes traitent de plus en plus d’envois issus du commerce électronique, l’UPU répond aux besoins grandissants d’accélération du dédouanement dans le respect des exigences de sécurité grâce à son application Electronic Advance Data.

Cette application permet aux particuliers et aux expéditeurs d’envois commerciaux de saisir directement les informations relatives à leur expédition, conformément aux formules de déclaration en douane CN 22 et CN 23. Les données électroniques préalables sont donc envoyées directement aux postes et douanes concernées. Cela permet d’accélérer le processus de dédouanement tout en garantissant à la

clientèle un service rapide et fiable. Dans le même temps, le respect par les postes des futures exigences en matière de données électroniques préalables est garanti.

En mettant la saisie des données entre les mains de leurs clients par le biais de l’application, les postes font des économies, améliorent la qualité des données récoltées et commencent à recueillir de manière systématique les déclarations pour tous les envois.

L’application est conviviale et permet à l’utilisateur de saisir en toute simplicité les informations de l’expéditeur et du destinataire, le contenu détaillé et la documentation associée. Elle envoie également des alertes sur les articles interdits ou soumis à restriction et permet aux utilisateurs de rechercher des informations sur les marchandises dangereuses et les tarifs. L’application est localisable. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’une de ces solutions, veuillez contacter ptc.support@upu.int.

Cet article est paru dans le numéro Automne 2019 du magazine Union Postale de l’UPU. Souscrivez maintenant pour être le premier à recevoir des contenus de ce type.

Technologie
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.