Nous avons confiance en la poste

17.02.2020 - Un nouveau rapport publié par l’UPU montre comment les postes s’appuient sur la confiance des clients pour favoriser l’inclusion financière grâce au réseau postal

Les postes fournissent des services financiers depuis plus d’un siècle et desservent aujourd’hui un milliard de clients titulaires de presque deux milliards de comptes.

Les postes d’aujourd’hui commencent à offrir des services financiers numériques à leurs clients, car de plus en plus le monde se tourne vers les canaux mobiles et en ligne pour la prestation de services. Toutefois, comme avec toute technologie nouvelle, certains clients hésitent à adopter les services financiers numériques et continuent de leur préférer l’argent liquide.

Un nouveau rapport publié par le mécanisme d’assistance technique pour l’inclusion financière (FITAF) de l’UPU, intitulé «In Post We Trust» (Nous avons confiance en la poste), suggère qu’une confiance accrue en la poste peut encourager les personnes à opter pour le financier numérique sur le réseau postal. Le rapport recense quatre mesures susceptibles d’accroître la confiance en la poste.

  1. Tirer profit de la marque postale: grâce à leur engagement auprès de la communauté, les postes de certains pays ont instauré une relation de forte confiance avec leurs clients. Afin d’accroître le taux d’adoption des services financiers, les postes devraient puiser dans le capital de confiance qu’elles ont constitué au fil des années.
  2. Donner aux clients des compétences financières et numériques: les postes peuvent accroître la confiance en donnant à leurs clients les moyens de bien comprendre les produits et services financiers qu’elles leurs offrent. Cela est particulièrement important pour les clients disposant de peu d’actifs financiers et de compétences limitées en lecture/écriture, en calcul et en technologie.
  3. S’assurer que la relation entre la clientèle et la poste soit sûre, simple et fluide: les postes devraient proposer des solutions simples, solides et compatibles entre elles afin de simplifier le vécu et le ressenti des clients.
  4. Mettre en contact avec des interlocuteurs véritables: faciliter l’accès à des interlocuteurs en chair et en os au bureau de poste et à la porte du domicile des clients sont des facteurs déterminants qui contribuent à instaurer la confiance dans les institutions financières postales. Les postes peuvent tirer profit de leur vaste réseau, qui couvre les zones rurales et écartées, pour tisser avec leurs clients des liens de confiance plus forts que les établissement financiers traditionnels.

Le rapport examine comment les postes tirent déjà profit de ces mesures incitant à la confiance pour accroître l’adoption de services financiers, et en particulier de services financiers numériques.

L’étude montre que les postes qui bénéficient déjà d’un capital de confiance élevé auprès de leurs clients peuvent le renforcer en proposant des services de gouvernement à particulier (G2P) axés sur le citoyen. En Égypte, la poste assure le versement d’une série de prestations de l’État et compte une grande proportion de la population à faible revenu dans sa clientèle de base.

Les postes investissent aussi dans leurs clients en leur proposant une formation de base aux services financiers pour favoriser l’inclusion financière. Poste Italiane, par exemple, collabore avec le Ministère italien de l’éducation pour apporter à la jeunesse du pays des compétences financières de base et la préparer à gérer ses finances une fois parvenue à l’âge adulte.

Enfin, l’étude montre qu’en mettant à profit l’étendue et la force de leur réseau les postes incluent des communautés qui restent hors de portée des établissements financiers traditionnels. Ce contact crée une relation de confiance avec les clients non desservis et augmente leur taux d’adoption des services financiers postaux.

L'etude: http://www.upu.int/uploads/tx_sbdownloader/fitafStudy01En.pdf

Services financiers
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.