Déclaration de Bishar A. Hussein, Directeur général du Bureau international de l’UPU, concernant la Journée internationale des envois de fonds à la famille

14.06.2019 - L’argent envoyé par des proches qui travaillent à l’étranger peut transformer le niveau de vie de nombreuses personnes. Pour des millions de familles de migrants, les fonds envoyés par leurs proches peuvent faire la différence entre l’ouverture de possibilités et l’infortune.

Des études ont prouvé qu’une augmentation de 10% du nombre de transferts d’argent peut faire diminuer le nombre de personnes vivant dans la pauvreté de 3,5% dans un pays, contribuant ainsi à rompre le cycle de paupérisation et à offrir des possibilités d’amélioration des conditions de vie.

En 2017, 466 milliards d’USD ont été envoyés par des migrants à leur famille vivant dans un pays en développement, soit une augmentation de 8,5% par rapport aux 429 milliards d’USD envoyés en 2016. Ce chiffre, qui représente un montant trois fois plus important que l’aide au développement apportée par la voie officielle, illustre l’importance des transferts de fonds pour des millions de personnes.

Néanmoins, le manque d’infrastructures essentielles dans les zones rurales et reculées peuvent limiter l’accès à ces services financiers primordiaux. Des coûts cachés significatifs, notamment de transport, et certains monopoles relatifs à ces services constituent également une difficulté.

Le défi, pour les gouvernements, les organisations internationales et les groupes de consommateurs, consiste à réduire les coûts en trouvant des prestataires pouvant fournir des services économiques et fiables. Or il leur suffit souvent de se tourner vers leur bureau de poste local.

En tant que fournisseur de services publics bénéficiant d’un capital confiance historique et d’un vaste réseau mondial, la poste est un partenaire naturel en matière d’inclusion financière, notamment pour la fourniture de services de transfert de fonds internationaux abordables et facilement accessibles.

C’est pourquoi, durant ces dernières années, l’UPU a collaboré avec le Fonds international de développement agricole sur divers projets en Afrique, en Asie centrale et dans la région Asie/Pacifique. De fait, 30 000 bureaux de poste supplémentaires ont été connectés au réseau de services financiers numériques de l’UPU, permettant ainsi à des millions de personnes d’envoyer et de recevoir des paiements par la voie numérique grâce à la poste.

L’UPU a également travaillé avec l’Organisation internationale pour les migrations et le service postal national du Burundi pour fournir à la diaspora burundaise des services de transfert d’argent accessibles à un coût abordable grâce au réseau postal.

Reconnaissant le rôle des opérateurs postaux dans la promotion de l’inclusion financière et dans la réduction de la pauvreté, l’UPU a mis en place PosTransfer, marque de confiance pour les services postaux de paiement qui est aujourd’hui enregistrée dans 110 pays. Ce service postal redynamisé, qui s’appuie sur des technologies de transfert de fonds en temps réel et des normes exigeantes, permet aux usagers du monde entier d’effectuer des versements de manière innovante, sûre et économique.

À l’occasion de la Journée internationale des envois de fonds à la famille, l’UPU s’est engagée à continuer de travailler avec ses partenaires pour veiller à ce que chaque personne, partout dans le monde, ait accès à des services de transfert de fonds abordables.

Transferts d'argent
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.