La transformation numérique et la diversification des services postaux mises en avant lors d’une réunion de l’UPU en Tunisie

06.07.2018 - L’amélioration de la capacité des opérateurs postaux à soutenir la transformation numérique dans leur pays a fait l’objet d’une réunion de l’Union postale universelle (UPU) à Tunis (Tunisie).

Organisée avec le soutien du Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC), la réunion, qui rassemblait des représentants des pays arabes, a consisté en des débats sur la manière dont les opérateurs postaux peuvent contribuer à l’économie numérique et à la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

 Il a été exposé aux représentants des postes, des régulateurs et des ministères de différents pays de la région arabe comment les opérateurs postaux peuvent développer les services numériques, promouvoir le commerce électronique, aider les pays en développement à combler le fossé numérique et contribuer à la croissance de leur économie. 

Les discussions ont visé à explorer la manière dont les postes peuvent mieux servir les particuliers, les entreprises et les gouvernements en cette ère numérique et à s’assurer que le secteur postal dans son ensemble envisage les stratégies qui lui permettront de bénéficier des évolutions du numérique.

Paul Donohoe, Chef du Programme «Économie numérique, commerce électronique et échanges» de l’UPU, a déclaré au cours de la réunion: «Le monde postal est en plein bouleversement en raison du développement de l’économie numérique, entraînant le déclin des volumes des services traditionnels. Dans le même temps, l’économie numérique crée des possibilités pour que les postes contribuent à la réalisation des objectifs des gouvernements, ouvre aux opérateurs l’accès à de nouveaux modèles économiques et impose de nouvelles exigences en matière de service pour le commerce électronique, les services administratifs en ligne et les solutions financières numériques.»

Interrogé sur le rôle de l’UPU, il a affirmé: «L’UPU est à la pointe des discussions au niveau international dans le cadre du Sommet mondial sur la société de l’information et de l’initiative «eTrade-for-all». Cette réunion montre que l’Union a la capacité de fédérer les opérateurs postaux, les régulateurs et les responsables politiques nationaux et de leur donner accès à un forum pour explorer les stratégies à adopter afin de réussir à répondre de manière durable aux objectifs des gouvernements dans ces domaines.»

La réunion a duré trois jours, du 26 au 28 juin 2018, et a rassemblé plus de 30 représentants venant d’Algérie, d’Arabie saoudite, de Djibouti, d’Égypte, d’Iraq, de Jordanie, de l’État de Libye, du Maroc, de Mauritanie, d’Oman, de Palestine, du Qatar, de la République arabe syrienne, du Soudan et de Tunisie. 

Commerce électronique
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.