Lauréats de l’édition 2016 du concours international de compositions épistolaires pour les jeunes

11.10.2016 - Nguyen Thi Thu Trang du Viet Nam a remporté le Concours international de compositions épistolaires pour les jeunes, organisé par l’UPU, dont le thème était: «Ecris une lettre à toi-même à 45 ans».

Cette année, Nguyen Thi Thu Trang, lauréate du Concours international des compositions épistolaires, heureuse au bord de la mer Noire.

Trang, qui est étudiante dans la province Hai Duong, a impressionné le jury international avec sa lettre touchante écrite sous les traits du petit Syrien Aylan Kurdi, battant ainsi 980 000 concurrents.

«Mon cher ami! En ce moment je me trouve au paradis  – un monde scintillant de merveilles!  Il n’y a ni jour ni nuit!  Le soleil, la lune et les étoiles brillent dans un univers clair comme du cristal.  Maman, mon frère et d’autres âmes me sourient. Nous n’avons pas de pays, ne devons pas immigrer, ne faisons pas de distinction entre les religions, notre monde ne connait pas la violence ni le terrorisme. Nous sommes des âmes légères et sereines.» a-t-elle écrit.

Lauréate du premier prix, Trang a reçu sa médaille d’or à Istanbul (Turquie), lors de la cérémonie de clôture du 26e Congrès postal universel le 7 octobre.

Le Directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein, a déclaré qu’il était très heureux que les enfants écrivent encore des lettres à l’ère effrénée du numérique.

«Le soin que les jeunes consacrent à rédiger et à envoyer une lettre manuscrite est différent de celui dédié à l’envoi de messages électroniques dont dépend notre société de plus en plus numérique», a déclaré le Directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein.

«La créativité et la réflexion exprimées dans les lettres des lauréats de cette édition nous ont démontré combien cette différence est bien marquée», a-t-il ajouté.

Les finalistes

Le jury international a décerné la médaille d’argent à Ivana Iliyan Yaneva, une jeune Bulgare de 15 ans, et la médaille de bronze à Dasa Bahor, une jeune Slovène de quatorze ans.

Dans sa composition, Iliyan Yaneva a souligné l’importance de profiter pleinement de chaque instant. «Chère amie, ta vie entière n'est qu’un moment… Il ne faut pas courir après le temps. Il ne faut pas en faire ton rival… Profites-en», s’est-elle écrit à elle-même dans la peau d’une femme de 45 ans.

Dasa Bahor a écrit à propos de son espoir de voir émerger un monde libre de préjugés lorsqu’elle fêtera son 45è anniversaire. «J’espère qu’il s’agira d’un monde nouveau, plus beau dans lequel les différences seront acceptées, qui n’essaiera pas d’uniformiser les gens dans une sorte de version idéale de l’être humain», a-t-elle déclaré.

Des mentions spéciales ont été décernées pour à: Dimitris Mbaros, 14 ans de Chypre; Laryssa da Silva Pinto, 15 ans du Brésil; Arina Klinova, 15 ans de la Fédération de Russie; Marija Dodovska, 14 ans du l'ex-République yougoslave de Macédoine; Zaven Antonyan, 15 ans d’Arménie; Vitalina Vinnik, 12 ans du Bélarus; Anna Isabella Grech, 15 ans de Gibraltar; Annapurna Bastola, 14 ans du Népal; Nuzhat Anzum Rahman, 13 ans du Bangladesh et Sarah Enderle, 15 ans d’Allemagne.

L’UPU a lancé le Concours international de compositions épistolaires pour les jeunes en 1971 pour contribuer à promouvoir l’alphabétisation auprès des jeunes générations. Le thème de l’édition 2016 était: «Ecris une lettre à toi-même à 45 ans» pour marquer le 45è anniversaire du Concours.

Le thème du 46è Concours international de compositions épistolaires pour les jeunes sera annoncé prochainement.

Concours international de compositions épistolaires
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.