Le Bureau international de l’UPU climatiquement neutre

02.11.2017 - Consciente que ses opérations ont une incidence sur l’environnement, l’UPU mesure régulièrement l’empreinte carbone de son secrétariat – le Bureau international – et prend des mesures pour la réduire.

L’inventaire environnemental 2016, réalisé en collaboration avec «ONU durable» (SUN, en anglais), montre que les émissions directes de gaz à effet de serre du Bureau international ont diminué par rapport à 2014. En outre, l’UPU a choisi de compenser toutes ses émissions, ce qui signifie que le Bureau international a atteint la neutralité climatique en 2016.

Ces résultats positifs reflètent l’engagement de l’UPU en faveur de la durabilité et ses efforts pour gérer ses activités, ses ressources et ses installations selon des méthodes plus écologiques.

En 2016, l’UPU a émis 983 tonnes d’équivalents CO2 (tCO2eq) résultant directement des activités du Bureau international. De cette quantité, 29% proviennent de nos locaux, 69% des voyages en avion et 2% d’autres moyens de transport. Les émissions par membre du personnel s’élèvent à 3,78 tCO2eq, par rapport à la moyenne du système des Nations Unies de 7,18 tCO2eq.

Les données climatiques de l’UPU sont rendues publiques ce jour dans le rapport sur l’empreinte écologique du système Nations Unies: Greening the Blue 2017 (Du bleu au vert - Rapport 2017). Le rapport détaille les émissions de gaz à effet de serre produites en 2017 par le système des Nations Unies dans son ensemble et par organisme.

Les Nations Unies se sont engagées à faire en sorte que toutes leurs organisations deviennent climatiquement neutres d’ici à 2020. Selon les données publiées dans le rapport, les 67 organismes de l’ONU ayant communiqué leurs émissions de gaz à effet de serre ont émis collectivement un total de 1,90 million tCO2eq en 2016, dont 37% ont été compensés.

Un peu plus tôt cette année, dans un discours sur l’action climatique, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné l’importance de la collaboration pour lutter contre le changement climatique. «Nous tous – gouvernements, entreprises, consommateurs – devons apporter des changements. Plus que cela, nous allons devoir être ce changement. Ce ne sera peut-être pas toujours facile. Mais pour le bien-être des générations actuelles et futures, c’est la voie que nous devons suivre.»

Le coordonnateur du projet «ONU durable», Isabelle Marras, a commenté les progrès réalisés par les organismes des Nations Unies depuis que le Conseil des chefs de secrétariats des Nations Unies a approuvé il y a dix ans, en 2007, la stratégie en faveur de la neutralité climatique des Nations Unies. «L’exemple et le dévouement des fonctionnaires des Nations Unies à tous les niveaux a été véritablement stimulant. Nous avons assisté à des efforts pour mesurer et diminuer notre empreinte écologique déployés dans toutes les institutions, dans tous les pays, dans d’innombrables activités, et je suis persuadée que l’Organisation des Nations Unies est sur la bonne voie pour atteindre le but qu’elle s’est fixé d’être climatiquement neutre en 2020, par la réduction et la compensation des émissions.»

Les efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la performance environnementale globale se sont poursuivis dans tous les secteurs des Nations Unies en 2017, plusieurs organismes adoptant une approche systématique de la réduction de leur empreinte écologique. Pour en savoir plus sur ces méthodes, rendez-vous sur le site Greening the Blue.

Plus d’informations sur l’UPU et le climat

L’UPU coopère avec «ONU durable» pour mesurer et gérer l’impact du Bureau international sur l’environnement. En outre, l’UPU soutient les efforts de son réseau mondial d’opérateurs postaux pour contrôler leur impact sur le climat grâce à son outil gratuit en ligne OSCAR (Online Solution for Carbon Analysis and Reporting) – https://oscar.post.

Changement climatique, Développement durable
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.