Les postes doivent innover pour assurer leur compétitivité

23.09.2014 - Les postes du monde doivent faire preuve de l’esprit de pionnier qui les caractérise depuis toujours et s’emparer du pouvoir de l’innovation pour s’adapter aux nouveaux besoins des clients en matière de communication.

Voilà ce qu’a déclaré le directeur général Bishar A. Hussein ce matin lors de l’ouverture officielle du 13e Forum mondial des entreprises postales de l’Union postale universelle, qui se tient en marge de POST-EXPO 2014 à Stockholm (Suède).

«L’innovation ne concerne pas seulement les nouvelles technologies; il s’agit aussi de penser différemment et de trouver de nouvelles solutions créatives axées sur les besoins des clients», a souligné le dirigeant de l’institution spécialisée des Nations Unies pour les services postaux.

Ne pas réussir ce pari pourrait avoir des conséquences pour les opérateurs postaux, a-t-il ajouté. «La loyauté envers une marque n’existe pas, à moins de proposer les services que les clients veulent», a-t-il indiqué.

Aussi présent pour l’ouverture du forum, le président-directeur général de groupe de PostNord, Hakan Ericsson, a déclaré que l’innovation était essentielle afin d’assurer la compétitivité des postes. Il a souligné que l’innovation était nécessaire pour faire de PostNord l’entreprise qu’elle souhaite devenir.

«Nous devons créer une nouvelle entreprise. Nous ne devons plus être une entreprise postale proposant des services de logistique, mais une entreprise de logistique proposant des services postaux», a-t-il déclaré.

PostNord a été créée en 2009 de la fusion historique de la poste de Suède, Posten, et de la poste du Danemark. Cette fusion, selon Hakan Ericsson, a permis à l’entreprise d’accroitre sa part du marché régional et de bénéficier d’économies d’échelle.

Bishar A. Hussein et Hakan Ericsson étaient d’avis pour dire que l’Internet crée de nombreuses opportunités pour les postes dans le monde entier, notamment grâce à la croissance du commerce électronique. Selon Hakan Ericsson, son entreprise s’efforce de penser différemment et de se rapprocher de ses clients adeptes du commerce électronique. Par exemple, il a précisé que PostNord était en train de construire un centre logistique pour le compte d’un important commerçant en ligne, qui gèrera la plupart de ses opérations d’entreposage et de distribution depuis ce centre.

Pour sa part, Bishar Hussein a expliqué que l’UPU déployait beaucoup d’efforts pour améliorer les processus si essentiels au succès du commerce électronique à l’échelle mondiale. Par exemple, les travaux progressent bien quant à la création d’un nouveau service international de retour des marchandises, que les postes pourront proposer aux clients et aux commerçants en ligne. L’absence d’un tel service est perçu comme étant un obstacle à la vente de marchandises en ligne aux consommateurs établis à l’étranger.

Selon le conférencier invité, l’entrepreneur Moses Ma, il sera difficile pour les postes de prédire l’impact de l’Internet sur leurs opérations à long terme, étant donné l’évolution particulièrement rapide des nouvelles technologies. Mais cela ne veut pas dire que les postes doivent se reposer sur leurs lauriers. Il leur conseille de s’éloigner de leur zone de confort, de poser beaucoup de questions, de tester de nouveaux projets et de ne pas craindre l’échec.

Le Forum mondial des entreprises postales, d’une durée de trois jours, réunit dirigeants postaux, régulateurs, fournisseurs et autres acteurs du secteur postal afin d’explorer ensemble les différentes facettes de l’innovation et leur rôle dans le développement de nouveaux produits et services, de processus, de réglementation et de modèles d’exploitation postale.

Communiqué de presse
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.