L’essor du marché des colis postaux – Une opportunité pour les postes, selon les dernières études de l’UPU

23.05.2019 - La dernière version des Perspectives économiques postales de l’UPU aborde sous un angle nouveau la concurrence dans le secteur postal. Elle révèle que les opérateurs désignés perdent progressivement des parts du marché des services postaux, y compris en ce qui concerne le segment des colis, qui connaît une croissance rapide, comme l’explique Mauro Boffa, économiste de l’UPU.

Au cours des dix dernières années, de nombreux opérateurs désignés ont brillamment remplacé la part des recettes qu’ils ont perdue sur le marché des lettres en étendant leurs activités dans le segment des colis, qui représentait en moyenne 24,9% des recettes postales mondiales en 2017, contre 14,8% en 2007. Néanmoins, ces opérateurs n’ont pas encore réussi à faire que l’augmentation des recettes totales suive le rythme de la croissance économique, un phénomène connu sous le terme de «découplage postal».

Les projections de l’UPU révèlent que, si de nombreux opérateurs désignés conservent une position dominante sur le marché de la poste aux lettres (avec en moyenne une part de marché de 72,8%), leur situation sur le marché mondial des colis est beaucoup plus fragile (avec en moyenne une part de marché de 37,8%). La part de marché des autres opérateurs est plus élevée encore dans les régions où le marché a été considérablement libéralisé, telles que l’Amérique latine.

Grâce à une croissance soutenue à deux chiffres dans le domaine des ventes mondiales en ligne, le segment des colis connaît une croissance fulgurante et offre aux opérateurs désignés une véritable occasion de générer davantage de recettes, à condition qu’ils arrivent à suivre le rythme des innovations.

«Contrairement au marché des lettres, celui des colis n’est pas encore saturé», explique M. Boffa. «Le commerce électronique continue de gagner du terrain sur les ventes traditionnelles et les nouveaux besoins de la clientèle encouragent cette expansion», précise-t-il.

Regain de vitesse

Les investissements réalisés dans le secteur des colis semblent porter leurs fruits, comme l’indiquent les comparaisons établies par l’UPU en se fondant sur les tendances de 2017 et celles des dix dernières années. En 2017, le taux de croissance pour les colis internationaux a atteint le chiffre exceptionnel de 29,7%, sachant que le taux de croissance composé entre 2007 et 2017 s’élevait à 13,3%.

Les commerçants en ligne cherchent des prestataires de services de distribution proposant une offre bon marché et innovante. Les opérateurs désignés possèdent plusieurs atouts de poids: leur réseau est non seulement bien ancré partout dans le monde, mais, dans de nombreux pays, les opérateurs désignés sont également chargés de fournir un service public à un prix raisonnable. Néanmoins, les opérateurs désignés rencontrent des difficultés à proposer rapidement la vaste gamme de services que les clients d’aujourd’hui souhaitent, tels que la possibilité de choisir l’heure et le lieu de distribution ou la mise en place de procédures simplifiées pour le retour des envois.

«On constate que les opérateurs désignés commencent à s’intéresser au développement de partenariats avec les autres acteurs du secteur pour faire face à l’évolution des besoins», ajoute M. Boffa.

Marché favorable à l'acheteur

La vive concurrence sur ce marché représente une aubaine pour les clients des postes, qui disposent désormais de nombreuses options.

«Le client est le grand gagnant, car le marché actuel est entièrement tourné vers le consommateur», explique M. Boffa.

Il ajoute que cette conjoncture motive les opérateurs, publics comme privés, à poursuivre l’amélioration de leurs services pour répondre aux besoins de clients toujours plus exigeants et que les investissements dans l’innovation seront indubitablement payants.

«Étant donné que le marché continue de progresser, les opérateurs désignés sont assurés que les investissements qu’ils réalisent dans les innovations concernant le service des colis seront fructueux», affirme-t-il.

Pour en savoir plus sur les dernières tendances et statistiques relatives au secteur postal, nous vous invitons à consulter les Perspectives économiques postales pour 2019: www.upu.int/fr/ressources/statistiques-postales/derniers-resultats.html

Cet article est paru dans le numéro Printemps 2019 du magazine Union Postale de l’UPU. Souscrivez maintenant pour être le premier à recevoir des contenus de ce type.

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.