L’Éthiopie adhère à l’initiative Ecom@Africa

20.12.2018 - Bishar A. Hussein, Directeur général de l’UPU, et Getahun Mekuria, Ministre éthiopien de l’innovation et des technologies, ont signé un accord de coopération à Addis-Abeba cette semaine pour mettre en place une plate-forme de commerce électronique pour l’Afrique de l’Est dans le cadre de l’initiative Ecom@Africa de l’UPU.

S’exprimant au sujet de cette étape importante pour le développement de l’Éthiopie, M. Hussein a déclaré que l’accord confirmait l’engagement du Gouvernement éthiopien à «lancer Ecom@Africa, une plate-forme à guichet unique pour le commerce électronique national et international».

Le Directeur général a réaffirmé que l’UPU est prête à aider tout Pays-membre intéressé par le projet.

«Les obstacles au commerce électronique sont nombreux et variés. Nous avons besoin d’une plate-forme unique qui puisse répondre à tous les défis d’une manière globale. Développée sous l’impulsion de la poste, Ecom@Africa est la solution», a déclaré M. Hussein.

Lancée en 2016, l’initiative Ecom@Africa vise à assurer le développement du commerce électronique via le réseau postal africain, en donnant aux microentreprises et aux petites et moyennes entreprises un meilleur accès aux marchés locaux et internationaux grâce à la simplification des procédures d’importation et d’exportation. Il s’agit d’un projet vital pour les postes africaines, qui luttent aujourd’hui pour développer leurs activités face au déclin de la poste aux lettres et d’autres services postaux traditionnels. Dans un discours lors de la cinquième session extraordinaire de l’Union panafricaine des postes, M. Hussein a qualifié ce projet de l’UPU comme étant un facteur clé du commerce électronique, qui permettrait aux particuliers et aux entreprises en Afrique de participer à l’activité économique nationale, régionale et mondiale. «Ecom@Africa peut unir les gouvernements nationaux avec les opérateurs postaux et créer un écosystème du commerce électronique», a-t-il ajouté.

Pour l’UPU, la prochaine étape sera de fournir à l’Éthiopie des conseils d’expert sur le concept et la mise en œuvre du projet. L’UPU a déjà lancé le projet dans trois autres pays africains, à savoir en Côte d’Ivoire (Rép.), en Afrique du Sud et en Tunisie, qui se préparent à devenir des plates-formes de commerce électronique pour les différentes parties du continent. Trois autres pays – Cameroun, Kenya et Maroc – sont en train de lancer l’initiative.

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.