Lettre d’une vie invisible – La composition gagnante d’une jeune chypriote célébrée lors de la cérémonie organisée à l’UPU

10.10.2018 - La lettre de Chara Phoka, 13 ans, dépeint la brutalité des conflits et du trafic de migrants et reçoit la médaille d’or à l’occasion d’une cérémonie émouvante au siège de l’UPU à Berne

«Sa lettre – la lettre d’une vie invisible – raconte une histoire déchirante qui parle de cette période douloureuse du XXIe siècle; elle est une puissante allégorie moderne qui informe autant qu’elle bouleverse – une histoire de conflits, de trafic de migrants, de perte et, finalement, d’espoir», a déclaré aujourd’hui le Vice-Directeur général de l’UPU Pascal Clivaz.

Celui-ci s’est exprimé lors de la cérémonie de remise des prix du 47e Concours international de compositions épistolaires pour les jeunes. La cérémonie s’est déroulée à l’occasion de la Journée mondiale de la poste, dont l’objectif est de sensibiliser le public au rôle du secteur postal international dans la vie des particuliers et des entreprises et à sa contribution au développement socioéconomique mondial.

«Par ma lettre, j’ai voulu exprimer la manière dont les jeunes perçoivent l’instabilité, les conflits et le trafic des migrants. J’espère que ma lettre envoie un message opportun: nous devons résoudre ces problèmes, pas seulement pour les jeunes générations, mais pour tout le monde», a déclaré Chara après avoir reçu sa médaille d’or. 

Sa lettre raconte l’histoire d’une lettre écrite à la suite d’un événement violent et comment elle se retrouve embarquée dans un périple mortel. Durant son périlleux voyage, la lettre change de mains à plusieurs reprises, passant de celles de son auteur à celles d’une jeune personne réfugiée courageuse qui trouve la mort lors de la traversée d’une mer agitée, avant de terminer, dans un dénouement heureux, entre les mains d’un proche vivant à l’étranger.

Monsieur Clivaz a confié au public, composé d’éminents invités et de membres du personnel du Bureau international de l’UPU: «Le message n’est pas seulement une lettre de notre époque, c’est aussi une leçon pour notre époque: nous ne devons pas renoncer à la grandeur de la vie humaine, nous ne devons pas renoncer à l’humanité, et nous ne devons pas renoncer à l’espoir...». Le thème du concours de cette année était: «Imagine que tu es une lettre qui voyage dans le temps. Quel message souhaites-tu transmettre à tes lecteurs?».

«Avec ma lettre, j’ai voulu donner une voix et une identité aux enfants réfugiés et donner un sens à leur vie», a expliqué Chara.

D’autres jeunes auteurs ont également reçu une récompense: José Duarte, 10 ans, originaire du Portugal, a reçu la médaille d’argent; la médaille de bronze a quant à elle été attribuée à Nguyen Thi Bach Duong, 14 ans, originaire du Viet Nam. Les jeunes ci-après ont reçu une mention spéciale: Ivana Petrova Pojarska (15 ans), Bulgarie; Clarice Rilyane Oliveira da Silva (15 ans), Brésil; Brenda Wambui Mwangi (13 ans), Kenya; Tereza Justina Vaneková (13 ans), Slovaquie; et Manja Klemen?i? (15 ans) Slovénie.

Le thème de la Journée mondiale de la poste 2018 était la manière dont la poste apporte une contribution positive au monde. Dans un message publié à l’occasion de la Journée mondiale de la poste, le Directeur général de l’UPU Bishar A. Hussein a déclaré: «Depuis des siècles, la poste a apporté le bien au monde, grâce à des factrices et facteurs de confiance dans chaque communauté. Alors que nous fêtons aujourd'hui la Journée mondiale de la poste, célébrons la confiance, la fiabilité et la sécurité qui caractérisent les services postaux dans le monde entier.»

À la fin de la cérémonie, Monsieur Clivaz a lu un message du Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres à propos de la Journée mondiale de la poste: « Ce réseau, de par ses traités internationaux et de l’accent qu’il met sur le service universel, constitue un facteur constant de multilatéralisme et un élément de force pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.»  

* *** *

Le Concours international de compositions épistolaire pour les jeunes encourage depuis 1971 les jeunes gens âgés de 9 à 15 ans à écrire des lettres sur un thème donné pour remporter des prix attrayants. En moyenne, plus de 1,2 million de jeunes gens y participent. Le concours est un excellent moyen de sensibiliser les jeunes à l’importance du rôle des services postaux dans nos sociétés. Il leur permet de développer leur talent d’écrivain et promeut la joie de l’échange épistolaire tout en contribuant à renforcer les liens de l’amitié entre les peuples. 

L’UPU est une institution spécialisée des Nations Unies dont le siège se trouve à Berne, la capitale de la Suisse. Fondée en 1874, elle est l’une des plus anciennes organisations internationales au monde et constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal.

 

Contact:

Kayla Redstone

Expert en communication

Union postale universelle

Direction du Cabinet

T: +41 31 350 34 92

Adresse électronique: kayla.redstone@upu.int

 

 

Communiqué de presse
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.