L’innovation n’est pas uniquement guidée par la technologie: elle dépend aussi de l’adaptabilité

01.02.2019 - Entretien avec Daniel Nieto, expert «Inclusion et politiques numériques» de l’UPU

Question 1: En quoi consiste votre rôle au sein de l’Union postale universelle?

Je suis expert dans le domaine «Inclusion et politiques numériques» et je travaille avec les gouvernements et les opérateurs postaux pour déterminer comment l’innovation peut changer la vie des individus et contribuer au développement mondial. Mon rôle consiste à favoriser l’adoption de la technologie par le secteur postal afin qu’il devienne vecteur de la mise en œuvre du programme numérique des gouvernements en matière d’inclusion numérique, de commerce électronique ou encore des services administratifs en ligne.

Question 2: En quoi l’innovation est-elle si importante pour le réseau postal international?

L’innovation revêt une importance capitale pour le secteur postal, mais également pour l’ensemble des secteurs. Pour une entreprise, investir dans l’innovation représente l’unique stratégie qui permet de garantir sa viabilité à long terme. Cependant, l’innovation ne concerne pas uniquement la technologie. Il s’agit également d’innover en matière de politiques et de réglementations. L’innovation couvre ainsi de nombreux domaines et joue un rôle essentiel en permettant au secteur postal de se transformer et de gagner en viabilité et en pertinence sur le long terme.

Question 3: Comment peut-on favoriser l’innovation auprès des opérateurs postaux?

On peut distinguer quatre étapes. Dans un premier temps, les opérateurs postaux doivent définir leur rôle dans l’économie numérique. Ils doivent ensuite développer une bonne compréhension de leur environnement. Dans le secteur postal, par exemple, les entreprises du secteur de la technologie, comme Amazon ou Alibaba, créent leur propre écosystème. Il est nécessaire d’identifier l’écosystème adéquat et de comprendre les interactions avec les autres écosystèmes. La troisième étape consiste à fixer une stratégie numérique claire pour définir des priorités, des projets d’innovation, des délais et le cadre juridique. Lors de la quatrième étape, l’organisation doit entamer sa transformation pour atteindre ces objectifs et développer des compétences numériques en interne.

La mise en œuvre de projets technologiques n’est pas le seul moteur: les entreprises doivent également posséder la volonté et la mentalité permettant de s’adapter. Ces efforts comprennent notamment la création de partenariats avec d’autres start-up et l’offre de solutions améliorées. Partir de zéro n’est pas toujours nécessaire, et d’autres entreprises peuvent vous aider à créer de nouveaux services efficaces. Les partenariats sont la meilleure solution si vous ne souhaitez pas investir trop de temps et de ressources. Dans le cadre d’un partenariat, vous partagez les risques, mais vous réduisez les dépenses. Ces quatre étapes doivent être accomplies avant de décider de la forme que prendra l’innovation.

Question 4: Quel est le lien entre l’innovation et les réductions de coûts?

Dans le secteur numérique, les réductions de coûts ne semblent pas aller de pair avec l’innovation. On peut néanmoins citer l’exemple du modèle numérique utilisé par Google, dans lequel les recherches ne génèrent pas de chiffre d’affaires; Google propose des services gratuits pour recueillir des données et offrir des services payants. Ce modèle économique ne repose pas sur une offre classique où un service génère un chiffre d’affaires. La technologie permet d’économiser de l’argent quand, par exemple, une entreprise de distribution comme un opérateur postal possède une application technologique. Laissez-moi vous donner un exemple personnel: j’ai été informé qu’on allait me livrer un colis à une certaine date. Malheureusement, j’étais en mission en Afrique à ce moment-là. J’ai donc informé l’opérateur postal que je ne serai pas chez moi et qu’il pouvait livrer mon colis le vendredi suivant. Mon message à l’entreprise postale a été envoyé depuis un téléphone mobile. Dans ce cas précis, grâce à une simple application mobile, l’entreprise postale a économisé de l’argent et a pu me proposer un service amélioré qui correspondait à mes besoins.

Question 5:  Souhaitez-vous nous faire part d’autre chose?

Il ne s’agit pas simplement de technologie, mais également des moyens de réorganisation et d’amélioration des processus en interne. Il y a un autre élément en jeu: comment mettre à jour le cadre politique pour que l’innovation puisse réussir. L’Union postale universelle est une organisation multilatérale. C’est pour cette raison que mon rôle ne se limite pas à celui de consultant en affaires. Je dois également proposer un cadre inclusif dans lequel nos acteurs peuvent modeler et définir des politiques et des réglementations innovantes pour le secteur postal. L’UPU travaille en étroite collaboration avec les gouvernements. Nous essayons de redéfinir le rôle des opérateurs postaux au sein de l’économie numérique et de créer un cadre juridique adapté pour que les opérateurs postaux puissent se transformer et laisser une marque numérique dans leurs pays respectifs, mais également aux niveaux régional et international. Par exemple, une femme qui fabrique des produits artisanaux dans un village du Nigéria doit pouvoir vendre ses produits dans le monde entier et, grâce à la technologie, recevoir des paiements électroniques. Les opérateurs postaux sont bien placés pour proposer ce service. Ils possèdent en effet un réseau physique lié à un réseau numérique pouvant desservir des communautés locales pour garantir l’inclusion numérique dans l’ensemble des pays et régions.

 

 

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.