L’UPU aide les postes à se remettre sur les rails

23.04.2020 - Des trains postaux en provenance de la République populaire de Chine contribuent à résorber les énormes quantités de courrier en retard destiné à l’Europe et à acheminer des fournitures médicales, ce qui est une première mondiale.

Chaque train transporte environ 300 tonnes de courrier. Ces opérations sont rendues possibles par la coopération entre les postes chinoise, lituanienne et polonaise, d’une part, et les exploitants ferroviaires, d’autre part.

Environ 2000 tonnes de courrier en provenance de la République populaire de Chine devraient être transportées par rail au cours des deux ou trois prochains mois.

Beaucoup de trains s’arrêtent en Lituanie, mais certains vont jusqu’en Pologne. Les envois postaux sont ensuite acheminés par camion jusqu’à leur destination dans plus de 30 pays à travers toute l’Europe.

Le premier train, de type train-bloc express des chemins de fer chinois China Post, a été déchargé à Vilnius (Lituanie) le 12 avril. Il transportait du courrier et deux conteneurs de fournitures médicales.

Abdel Ilah Bousseta, Directeur des opérations postales du Bureau international de l’UPU, a déclaré au sujet de l’utilisation des réseaux ferroviaires européens et asiatiques que «parfois, les plus grands défis peuvent déboucher sur de bonnes idées et conduire à des solutions simplifiées. À présent, compte tenu de la situation actuelle, le réseau ferroviaire est l’une des meilleures solutions pour transporter les énormes quantités de courrier en retard.»

Le transport prend entre douze et quatorze jours, mais certains défis demeurent en matière d’échanges de données électroniques entre les postes et les compagnies ferroviaires et de simplification des processus relatifs aux douanes.

L’un des objectifs principaux de cette route ferroviaire consiste à traiter le volume croissant de petits paquets, qui constituent la majorité du marché du commerce électronique à l’échelle mondiale.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le commerce électronique (et notamment les achats en ligne) ne cesse d’augmenter.

Le recours aux trains pour la distribution du courrier constitue un succès pour l’équipe de l’UPU chargée de la chaîne logistique, qui a défendu l’utilisation du réseau ferroviaire pour la distribution du courrier entre l’Europe et l’Asie.

À présent, l’équipe travaille avec des représentants du Kazakhstan, de la Mongolie et de la Fédération de Russie, entre autres.

Ces dernières années, le Comité de contact «UPU–Rail» de l’institution spécialisée des Nations Unies a mené une série d’études pilotes pour examiner la viabilité de cette forme de transport du courrier.

En raison des annulations de vol entraînées par la propagation du COVID-19, le programme «Transport» du Bureau international a travaillé en étroite collaboration avec les opérateurs postaux et les organisations ferroviaires pour transformer les études pilotes en réalité viable.

L’UPU travaille également avec Deutsche Post sur le transport ferroviaire pour le courrier en provenance de l’Europe et à destination de l’Asie dans le but de fermer la boucle du circuit de distribution.

S’exprimant au sujet du projet, Noor Adan, coordonnateur de l’UPU chargé de la chaîne logistique mondiale, a déclaré: «L’Union postale universelle est fière de travailler avec les opérateurs postaux et les exploitants ferroviaires pour assurer la continuité des opérations postales internationales pendant cette crise.»

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.