Ma vie est mon message – La vie du Mahatma Gandhi commémorée par l’UPU et l’ambassade de l’Inde

31.01.2019 - Le personnel de l’Union postale universelle (UPU) et les membres de la communauté internationale se sont réunis le 30 janvier au siège de l’UPU pour célébrer le 150e anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi.

Dans le cadre de cet événement, organisé par l’UPU et l’ambassade de l’Inde, les participants ont pu découvrir une exposition philatélique commémorant le parcours admirable de Gandhi, ainsi que son long combat pour la justice sociale et son engagement constant en faveur de la non-violence. 

Lors de son discours de bienvenue, Sibi George, Ambassadeur de l’Inde, a déclaré que Gandhi, également connu comme le «Père de la Nation indienne», a mené une existence hors du commun et a conduit l’Inde à l’indépendance en plaçant la non-violence au cœur de sa vie.    

Pour souligner la dévotion au principe de non-violence de Gandhi, M. George a cité l’homme d’état indien: «Ils peuvent torturer mon corps, briser mes os et même me tuer. Ils auront alors mon cadavre, mais ils ne gagneront jamais mon obéissance.»

Le principe de non-violence est la conviction profonde que les individus doivent s’abstenir d’utiliser la violence pour obtenir ce qu’ils veulent, quelles que soient les circonstances. Ce principe a entraîné des changements sociopolitiques de grande ampleur et la Journée internationale de la non-violence se déroule le 2 octobre, jour de l’anniversaire de Gandhi.

Pascal Clivaz, Vice-Directeur général de l’UPU, a déclaré: «Après une enfance humble passée dans l’État indien du Gujarat, Mahatma Gandhi est devenu un chef d’état adoré par des millions de personnes. Il a marqué l’histoire mondiale de son empreinte.»

M. Clivaz a comparé les enseignements de Gandhi à la vision multilatérale de l’UPU. «Grâce à son vaste réseau, l’UPU peut toucher des milliards de personnes à travers le monde et ainsi valoriser chacun de ces individus. Qu’il s’agisse d’un modeste vendeur de produits artisanaux sur une île éloignée, d’une vieille dame touchant sa retraite ou encore d’un grand groupe employant des milliers de personnes, le réseau postal garantit à chacun l’égalité des chances et d’accès.»

Reconnaissant les liens forts entre Gandhi et l’Afrique du Sud, pays qui a lutté de manière similaire pour la justice et l’égalité, Sankie Mthembi-Mahanyele, Ambassadrice de l’Afrique du Sud, a souligné les nombreuses similarités entre Gandhi et Nelson Mandela, ex-président d’Afrique du Sud. Dans son discours, elle a décrit ces deux personnages comme des avocats et hommes politiques compétents et aux convictions fortes.

Le public a pu découvrir une série de courtes vidéos, comprenant une présentation de la collection de timbres, appartenant au gouvernement indien, sur la vie du Mahatma Gandhi et une vidéo intitulée «Gandhi@150». Lors de la clôture de la cérémonie, le public a pu voir une émouvante vidéo du chant de prière «Vaishnav Jan to Tene Kahiye». Ce chant était le «bhajan» («partage» en hindi, ce mot désigne une chanson ayant un thème spirituel ou contenant des idées religieuses) préféré de Gandhi. 

Suite à la cérémonie de bienvenue, Rejiv Kumar, deuxième secrétaire de l’ambassade de l’Inde, a invité le public à participer à l’inauguration de l’exposition philatélique. Jean-Alexandre Ducrest, Directeur de la logistique de l’UPU, a donné une description détaillée des nombreux timbres célébrant la vie de Gandhi présents dans la galerie.

Mohandas Karamchand Gandhi est né le 2 octobre 1869. Il a mené l’Inde vers l’indépendance tout en inspirant d’autres mouvements pour les droits civiques et la liberté au niveau international. Mahatma, qui signifie «Grande âme» en sanskrit, est un titre honorifique qui lui a été donné pour la première fois en 1914 en Afrique du Sud. Mahatma Gandhi a été assassiné le 30 janvier 1948.

Horizons
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.