On dépense à nouveau plus pour les services postaux

01.12.2014 - 2013 a été une année faste pour le secteur postal public. Il ressort en effet des dernières statistiques que les recettes ont augmenté pour atteindre 234,8 milliards de DTS, soit une augmentation nominale de 3% par rapport à 2012.

Le flux de la poste aux lettres représente toujours 43.4% de l'ensemble des revenus postaux (Photo: Swiss Post)

La tendance à la baisse dans les échanges mondiaux de la poste aux lettres s’est poursuivie, avec une diminution de 2,9 % par rapport à 2012, soit 339,8 milliards d'envois. 336,3 milliards représentent le courrier national et 3,5 milliard le courrier international.

Rebond de la poste aux lettres?

Il y a néanmoins de l’espoir, dès lors que, même si les quantités d'envois ont baissé, le tonnage a lui augmenté, selon José Ansón, économiste à l’UPU.

«On estime que 240 millions de petits paquets ont transité par le flux de la poste aux lettres en 2013» a fait remarquer José Ansón, tout en soulignant la croissance du commerce électronique. «Si le nombre d'envois global a baissé, le poids moyen des envois a en revanche augmenté».

En 2010, un kilogramme de la poste aux lettres international contenait une moyenne de 12.21 d'envois. Aujourd'hui c'est 10.88.

Cette augmentation du tonnage peut expliquer pourquoi le flux de la poste aux lettres continue de représenter 43,4 % de l'ensemble des revenus des services postaux publics. Dans certaines régions, la part de la poste aux lettres dans ces revenus est même encore plus élevée. Cela se voit dans les pays industrialisés où elle représente 59,6 % des revenus.

Les colis à la hausse

En 2013, près de 19% des recettes postales provenaient des colis et de la logistique avec des échanges globaux estimés à 6,7 milliards d'envois. Le gros des revenus a été généré par le courrier domestique avec 6,6 milliards d'envois, ce qui représente une augmentation de 3,7%. Le nombre de colis internationaux a également augmenté pour atteindre 67 millions d’envois, soit une hausse de 5,8 % depuis 2012.

Les quantités de colis ont augmenté dans toutes les régions du monde, à l’exception de l’Asie-Pacifique où l’on a constaté une légère baisse. «Cela pourrait être dû au fait que, dans cette région, on privilégie l’acheminement des marchandises par EMS» a indiqué José Ansón.

Meilleur accès

Les services financiers postaux ont contribué 14,5% dans la tranche des revenus générés par en 2013.

Les «autres services» ont représenté 23,5% des recettes globales, soit une hausse par rapport aux 21% de 2012. Il s’agit de services non postaux tels que la vente au détail de cartes pour téléphones mobiles et d’autres prestations analogues.

Le réseau postal continue de posséder le plus grand réseau physique du monde et a même augmenté. Le réseau postal public avait en 2013 quelque 663 200 bureaux de poste et 5,4 millions d'employés assurant le service dans le monde entier. Près de 70% des établissements fonctionnent avec des employés postaux, alors que le reste est géré par des personnes ne faisant pas officiellement partie des effectifs des opérateurs postaux.

En 2013, 10 747 habitants en moyenne étaient desservis par un bureau de poste, soit une augmentation de 16% par rapport à 2012. Dans les pays industrialisés, cet accès a diminué avec 5821 habitants par bureau de poste. Et en Asie, le chiffre est passé à 12 575 comparé à 9234 en 2012.

En Afrique, c’est l’inverse. Le nombre d’habitants desservi par bureau de poste a diminué de 71 386 en 2012 à 62 792 en 2013.

Ces chiffres se basent sur les réponses apportées par 150 pays à l’enquête de l'UPU sur la situation postale.

 

Economie
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.