VISA soutiendra un programme d’inclusion financière

27.10.2017 - 20 en 2020 – Un centre d’assistance technique pour l’inclusion financière à l’appui de la numérisation des services financiers offerts sur les réseaux postaux du monde entier

Le CATIF favorisera l’inclusion financière en accélérant la numérisation des services financiers postaux et en augmentant leur adoption.

L’Union postale universelle (UPU) a récemment créé un centre d’assistance technique pour l’inclusion financière (CATIF), qui recevra un soutien financier important de VISA. Comme l’explique Stephen Kehoe, responsable de l’inclusion financière mondiale à VISA Inc.: «Le partenariat de VISA avec l’UPU apportera une contribution importante à l’inclusion financière. Cet effort systématique pour mettre à contribution les services, la taille et la couverture géographique des postes favorisera la constitution d’un réseau numérique qui profitera à des sociétés entières et, en particulier, aidera à toucher deux groupes prioritaires de personnes non bancarisées: les pauvres des régions rurales et les femmes.» Le CATIF a été créé par l’UPU pour favoriser l’inclusion financière en accélérant la numérisation des services financiers postaux et en augmentant leur adoption, de manière à toucher les clients et les entreprises du dernier kilomètre.

Afin d’accroître le nombre de comptes postaux de 250 millions d’unités d’ici à 2020 et de soutenir le lancement de projets de services financiers numériques pour l’inclusion financière par 20 postes nationales, le CATIF soutiendra l’action des postes en faveur de services financiers numériques inclusifs, réalisera des études pour déterminer les actions essentielles et fournira aux postes élues l’assistance technique nécessaire pour améliorer et augmenter leur potentiel. «Ce partenariat est une étape essentielle de notre activité pour positionner le réseau postal en tant qu’instrument indispensable du développement économique et social pour tous», souligne le Directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein. «Grâce à sa couverture universelle, à sa longue histoire d’acteur financier et à la confiance dont il jouit auprès des citoyens dans le monde, le secteur postal se trouve dans une position unique pour donner accès à des services financiers à tous et en particulier aux exclus. Nous devons mettre cette position unique à profit.»

La situation

Plus de 2 milliards d’adultes dans le monde étaient non bancarisés en 2014. Des personnes bancarisées, 19% ont un compte à la poste, ce qui fait du secteur postal le deuxième plus gros contributeur à l’inclusion financière après les banques. Les réseaux postaux sont bien positionnés pour répondre aux besoins financiers de certaines des populations les plus difficiles à toucher dans le monde. «Les gouvernements et les acteurs du développement international voient de plus en plus dans le réseau postal, avec son aptitude à servir tout le monde, partout et à tout moment, une infrastructure indispensable à la mise en œuvre de toute une gamme de services et de politiques publiques, dont leurs objectifs d’inclusion financière», explique Siva Somasundram, Directeur du développement des marchés et de la régulation à l’UPU.

En effet, les postes disposent de réseaux étendus, soutenus par les pouvoirs publics, qui couvrent les zones urbaines et les zones rurales éloignées dans tous les pays. Elles fournissent de nombreux services, y compris financiers, à des clients de toutes les tranches de revenus; elles distribuent souvent les versements de l’État, tels que les retraites et les prestations sociales; et leur mission publique égalitaire fait que leurs services sont physiquement et financièrement accessibles à tous les segments de la société. Toutefois, d’importantes transformations et de non moins importants investissements sont nécessaires pour améliorer les services et le potentiel des postes de manière à ce qu’elles puissent fournir des services financiers numériques et en retirer des avantages.

L’approche du CATIF

Le CATIF apportera une assistance technique aux postes pour les aider à lancer de nouveaux services financiers numériques au niveau national. Cette assistance sera proposée sur demande des postes, en fonction des besoins, du niveau local de distribution numérique et du type de problème – produit, réseau (p. ex. services administratifs) ou systèmes (p. ex. réseau postal, infrastructure informatique). Les critères de sélection sont: engagement de la direction postale et des dirigeants gouvernementaux, existence d’un cadre juridique et réglementaire permettant à la poste de fournir des services financiers, preuves d’innovation, et volonté de cofinancer les coûts à hauteur de 20%. Le soutien comprendra aussi la conception de stratégies pour les technologies mobiles, l’expansion des services propres de la poste et le renforcement des capacités.

Le CATIF réalise des études pour réunir des informations et faire progresser l’inclusion financière postale. Cela passe notamment par la réalisation d’études de cas, la collecte des pratiques exemplaires, le recensement des lacunes en matière de services et de qualité, et l’élaboration d’un guide pour aider les postes à se préparer à fournir des services financiers numériques. Le CATIF examinera aussi le rôle des postes pour favoriser l’inclusion financière des micro-commerçants et des petits commerçants se trouvant à proximité de leurs bureaux. Un aspect crucial de ce travail consiste à partager les informations nouvelles et les ressources avec les membres de l’UPU et d’autres acteurs partenaires dans le cadre de rencontres régionales et de leaders ainsi que d’événements partenaires. Par exemple, l’UPU a organisé quatre ateliers régionaux pour ses membres en 2017 afin de leur expliquer l’importance du passage au numérique et de leur présenter des modèles économiques et des services efficaces.

Coordination des partenaires

VISA unit ses forces à celles de la Fondation Bill & Melinda Gates et de l’UPU pour financer le centre d’assistance technique pour l’inclusion financière. VISA apportera un soutien financier durant trois ans sous la forme d’une subvention de bienfaisance. L’UPU a collaboré avec un certain nombre de partenaires de VISA pour l’inclusion financière mondiale, notamment Alliance for Financial Inclusion et Better than Cash Alliance, dont l’UPU a rejoint les rangs en 2015. L’UPU a aussi publié des études sur l’inclusion financière conjointement avec la Banque mondiale, ONU-Femmes et l’Organisation internationale du travail; elle collabore avec divers prestataires de services au niveau national (décideurs, universitaires et organismes d’aide sociale). Ces interconnexions illustrent le type d’approches collaboratives et coordonnées nécessaires pour faire de l’inclusion financière une réalité.

Pour en savoir plus sur l’inclusion financière:

http://www.upu.int/nc/fr/activites/inclusion-financiere/panorama-mondial-de-linclusion-financiere-postale-2016.html?sword_list[0]=panorama&sword_list[1]=global

https://usa.visa.com/about-visa/financial-inclusion.html#3

Services financiers
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.