«Nous devons choisir la bonne voie», a déclaré le Directeur général du Bureau international de l’UPU à Genève lors de la réunion consacrée aux taux de rémunération

24.09.2019 - «J’appelle chacun des membres de cette Union historique à trouver le courage de choisir la bonne voie, pas seulement pour vous-même, mais également pour l’ensemble du secteur», a annoncé aujourd’hui Bishar A. Hussein, Secrétaire général* de l’Union postale universelle.

M. Hussein a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture du troisième Congrès extraordinaire de l’UPU qui se tient à Genève du 24 au 26 septembre. Le sujet de cette réunion est le dédommagement versé pour les lettres de format encombrant et les petits paquets internationaux arrivants, également appelé «taux de rémunération postale».

Lors de son allocution, M. Hussein a lancé un vibrant appel pour que les Pays-membres parviennent à un consensus sur la question des taux de rémunération. Il a également mis en avant l’importance de prendre une décision pour que l’Union puisse aller de l’avant afin de répondre aux autres enjeux du secteur.

«Je pense que nous sommes à la croisée des chemins. Les décisions que nous allons prendre ici vont jeter les bases pour le reste du siècle (…). Le choix que vous allez faire doit être le bon pour garantir notre union afin d’apporter les changements nécessaires à ce secteur», a ajouté M. Hussein.

Plus de 800 représentants de haut niveau, issus de 130 Pays-membres, participent à la réunion qui se tient au Centre International de Conférences de Genève (CICG). La délégation des États-Unis d’Amérique est dirigée par Peter Navarro, assistant du président de ce pays en matière de politique commerciale et industrielle.

À l’issue de la séance d’ouverture, les Pays-membres pourront discuter du sujet, comprenant trois propositions, lors d’une série de séances plénières avant le Congrès extraordinaire. La première option (option A) consiste à accélérer les modifications des taux tout en conservant la méthodologie actuelle. La deuxième option (option B) propose aux pays d’autodéclarer leurs taux. La troisième option (option C) propose une solution convergente avec une fusion des deux premières options.

Les séances plénières se poursuivront jusqu’au 25 septembre. La séance de clôture se déroulera dans la matinée du 26 septembre. L’après-midi du 26 septembre sera réservé à l’élaboration des modifications (le cas échéant) à apporter au Règlement de l’UPU.

Le système des taux de rémunération postale garantit aux postes une compensation de leurs frais de traitement, de transport et de distribution des lettres de format encombrant et des petits paquets arrivant de l’étranger.

Lors de la séance d’ouverture, d’autres intervenants se sont exprimés: Kenan Bozgeyik, Président du Congrès extraordinaire et Directeur général de la poste turque, et Isaac Gnamba-Yao, Vice-Président du Congrès extraordinaire et Directeur général de La Poste de Côte d’Ivoire.

*Dans le contexte d’un Congrès, le Directeur général du Bureau international est appelé Secrétaire général.

***

L’Union postale universelle est une institution spécialisée des Nations Unies dont le siège se trouve à Berne, capitale de la Suisse. Fondée en 1874, elle est l’une des plus anciennes organisations internationales et constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal.

Pour suivre le Congrès en direct en vidéo, veuillez suivre le lien ci-dessous: www.upu.int/tv/accueil.html

 

Pour tout complément dinformation, veuillez contacter:

 

David Dadge

Porte-parole, troisième Congrès extraordinaire

Union postale universelle (UPU)

Direction du Cabinet

Téléphone professionnel: + 41 31 350 31 23

Téléphone mobile: + 41 764 573 654

Adresse électronique: david.dadge@upu.int

Communiqué de presse, Congrès
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.