Les femmes au service de la poste - Entretien avec Jasminka Krivokuca

08.03.2019 - A l’occasion de la Journée internationale de la femme, «Actualités UPU» a demandé à Jasminka Krivokuca, Directrice générale de Pošta Srpske, son avis sur l’équilibre des genres dans le secteur postal.

Le thème de cette année est «Penser équitablement». Comment selon vous la promotion de l’équilibre des genres peut améliorer le secteur postal et les communautés qu’il sert?

Le temps où les femmes étaient perçues comme moins capables que les hommes est révolu. Il y a de plus en plus de femmes occupant des positions à responsabilité, assumant leur rôle de décideuse et exerçant une influence sur la société à haut niveau. Les femmes peuvent désormais contribuer à tout ce qui était auparavant exclusivement réservé aux hommes. L’écart entre les genres se resserre actuellement, mais il reste encore un long chemin à parcourir jusqu’à l’égalité complète. Un effort conjoint des femmes elles-mêmes et de leurs collègues masculins est indispensable pour accélérer les changements dans le bon sens. L’influence des institutions publiques est également importante. A mon avis, notre société gagnerait à unir ses forces et à mettre un terme à l’inégalité des genres. L’égalité des genres, non seulement dans le secteur postal, mais aussi ailleurs, ne peut que contribuer à la prospérité de tout secteur d’activité.

En tant que femme ayant atteint la position la plus élevée au sein de la poste, comment décririez-vous votre ascension au sommet?

Le fait que c’est la troisième fois dans ma carrière que j’assume une fonction de direction et que c’est mon troisième mandat en tant que Directrice générale de Pošta Srpske prouve bien que l’époque où les femmes étaient considérées comme moins capables est révolue. Avant de prendre la tête de Pošta Srpske, j’ai travaillé en tant que directrice commerciale dans une fabrique de soie au nord-est de la République serbe. Ensuite, j’ai occupé la même position dans une autre fabrique à Banja Luka, où je gérais 1500 employés. Mon aptitude à relever les défis professionnels a été un élément crucial de ma réussite. Je pense que les femmes exploitent de la vague du changement et produisent des résultats, non seulement aussi bons que ceux de leurs homologues masculins, mais parfois meilleurs.

En tant que Directrice générale, que faites-vous pour promouvoir l’équilibre des genres dans votre propre organisation?

Je suis fière de pouvoir affirmer que l’égalité des genres à Pošta Srpske est bien établie à tous les niveaux de l’organisation. Qu’il soit question de politique d’entreprise ou de décision de principe, le personnel des deux sexes y est associé. Parvenir à l’égalité des genres n’est possible que dans une société qui soutient les femmes non seulement dans le contexte professionnel, mais aussi dans tous les aspects de la vie quotidienne.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes femmes qui aspirent à devenir un jour des dirigeantes dans leur organisation?

Elles doivent faire des efforts pour être capable d’atteindre leur objectif de carrière. Pour devenir une dirigeante, il faut d’abord avoir des connaissances, associées à de l’expérience professionnelle. Il faut avoir un objectif clair et être prête à agir et à exploiter tout son potentiel de travail. Il faut rester positive et être convaincue que le but est atteignable. Mon conseil est de ne jamais laisser tomber face aux obstacles: n’acceptez pas un «non» comme réponse.  Croyez en vous-même et faites confiance à vos aptitudes.

La version complète de cet entretien sera publiée dans le numéro de printemps 2019 du magazine Union Postale

Nations Unies
 

Comments

Comments (1)

  1. Dirk at 19.01.2016
    Test comment.

Write new comment

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.